L’Auvergne parmi les 124 Territoires d’industrie

Publié le 23/11/2018

Le Premier ministre a annoncé la liste des 124 bassins de vie retenus pour le dispositif national Territoires d’industrie. Pour l’Auvergne, y figurent les secteurs de Montluçon et de Vichy (Allier), Puy-en-Velay – Jeune Loire (Haute-Loire), Issoire-Thiers, Riom (Puy-de-Dôme) ainsi qu’Aurillac (Cantal). Voulue comme une vraie reconquète de l’emploi industriel, cette politique va bénéficier de plus de 1,3 milliard d’euros.

Édouard Philippe a dévoilé jeudi 22 novembre, un nouveau dispositif d’accompagnement gouvernemental au service des territoires à forte dimension industrielle, lors du Conseil national de l’industrie. L’Allier fait partie de ces 124 Territoires d’industrie. Le secteur retenu regroupe les territoires Montluçon et ceux de Vichy-Riom.

Une dynamique industrielle pas suffisamment accompagnée par les pouvoirs publics

Selon lamontagne.fr, comme le précise Matignon, ces territoires d’industrie, qui représentent environ 30% de la superficie du pays, concentrent la moitié de l’emploi industriel français, soit de l’ordre de 1,5 million de personnes. Ces territoires montrent une dynamique industrielle qui n’est pas suffisamment accompagnée par les politiques publiques, a-t-on expliqué.

La programme de soutien public aux territoires d’industrie comportera quatre grands axes: l’attractivité, les compétences, l’innovation et la simplification réglementaire.

Premiers contrats signés d’ici mars prochain

Le soutien aux territoires d’industrie va représenter une enveloppe globale de 1,3 à 1,4 milliard d’euros, issue de trois grandes lignes de financement: le Plan d’investissement dans les compétences (PIC), le Programme d’investissements d’avenir (PIA) et la Banque des territoires (groupe Caisse des Dépôts).

Le pilotage des projets sera confié aux régions, qui auront la charge, en liaison avec les industriels, de présenter leurs priorités (accès au numérique, besoin en foncier, renforcement des formations professionnelles, accompagnement de l’innovation, etc).

L’objectif du gouvernement est que les régions passent des premiers contrats d’ici  mars 2019.

Ce nouveau volet territorial va compléter la politique industrielle, qui était jusque là très orientée sur les filières. Celles-ci figureront également au menu du CNI, avec la création de deux nouvelles filières, dédiées aux infrastructures numériques et aux industries de sécurité, en complément des 16 existantes.

Les six territoires industriels concernés dans l’Allier : Commentry-Montmarault-Néris Communauté ; Montluçon Communauté ; Combraille Sioule et Morge ; Saint Pourçain Sioule Limagne ; Riom Limagne et volcans ; Vichy Communauté.