La loge des Gardes souhaite encore se développer

Publié le 28/01/2019
loge des gardes

La société LDG Glisse, propriétaire du site de la Loge des Gardes, souhaite récolter 500.000 euros cette année pour finaliser des investissements dédiés aux activités de la station.

Seule station de l’Allier, culminant à 1.165 mètres, la Loge des gardes a ouvert sa saison d’hiver le week-end dernier, avec les chutes de neige. Rachetée il y a quatre ans par Philippe et Valérie Chevrier, créateurs de la société LDG Glisse, la station compte trois téléskis, cinq pistes de descente, des parcours de ski de fond et raquettes et une piste de luge.

La société LDG Glisse, propriétaire du site, cherche à récolter 500.000 euros cette année. L’objectif : acquérir des canons à neige, essentiels pour optimiser l’ouverture du site, et les 20% restants de ce capital devraient servir les derniers investissements estivaux.

loge des gardes

« Nous ouvrons cet investissement à une multitude d’investisseurs. Sans faire du crowdfunding, nous visons des personnes qui peuvent investir entre 5.000 et 10.000 euros et qui croient en ce projet local. En retour, on leur offre la garantie d’être à la Loge comme chez eux avec des pass spécifiques », indique Philippe Chevrier, président de la société.

Une première levée de fonds en 2017 avait permis de dynamiser l’activité d’été, avec de nouvelles installations tournées vers la famille et les sports de pleine nature. Trottinette tout-terrain, bouées gonflables, tour de saut, kart de descente…  “Avec la nouvelle attraction de l’été 2019, nous aurons installé environ 80 à 90 % de ce que nous projetions », explique Philippe Chevrier, qui avait accueilli plus de 20 000 visiteurs l’été dernier.

Voir la fiche de la Loge des Gardes

Voir le carnet économique sur la Loge des Gardes