La Région annonce 35 M€ pour conforter la filière des nanotechnologies

Publié le 20/11/2018

Le nouveau plan « Nano 2022 », conduit à l’échelle européenne, doit garantir la sécurité des approvisionnements en composants électroniques et développer l’emploi.

La filière des nanotechnologies compte 22 500 emplois en Auvergne-Rhône-Alpes. C’est l’une des trois régions européennes qui rivalisent avec le monde entier, notamment avec son pôle grenoblois qui allie R&D, pré-industrialisation et industrialisation. La Région a décidé d’investir 35 millions d’euros pour le plan “Nano 2022”, indique le site lejournaldeleco.fr

Le plan Nano 2022 permettrait la création et le maintien de 3000 emplois directs et de 8000 emplois indirects. 80 à 90% des financements seraient attribués au bassin grenoblois.