L’année 2018 du Cavilam à Vichy

Publié le 22/01/2019
cavilam vichy

L’établissement d’enseignement a connu une année 2018 stable et semble entrevoir des jours meilleurs depuis quelques mois.

Le Centre d’approches vivantes des langues et des médias (Cavilam), a recensé 3.980 inscriptions en 2018, contre 3.978 en 2017. Alors « qu’un rebond était attendu, il n’a finalement pas eu lieu et s’est décalé dans le temps, avec des premiers mois très calmes mais une fin d’année beaucoup plus positive », reconnaît Michel Boiron, directeur général du Cavilam – Alliance française, dans un article de lamontagne.fr.

Le Cavilam a attiré davantage d’enseignants en formations qu’en 2017 (802 contre 680, soit une hausse de 15 % en 2018). Pour la deuxième année consécutive, la nationalité dominante des professeurs accueillis est la France, avec 125 inscriptions. En parallèle, la structure a connu « une diminution relative du nombre d’apprenants (3.178 étudiants en 2018 contre 3.298 en 2017) ».

Au total, des stagiaires étrangers de 126 nationalités ont passé quelques jours ou plusieurs mois au Cavilam, avec une part de femmes majoritaire (66 % des stagiaires, étudiants comme professeurs, comme en 2017). Tous profils confondus (étudiants et professeurs), parmi les 3.980 stagiaires reçus, les Italiens sont les plus nombreux (891, soit près de 25 %). Les Suisses occupent la deuxième position (273), les Néerlandais complétant le podium (218). Suivent ensuite les Allemands (184), les Chinois (183), les Mexicains (179), les Espagnols (137), les Japonais (133), les Français (132) et les Américains (122).

La clientèle, « de plus en plus jeune – 26 ans en moyenne – et de plus en plus exigeante, a aussi tendance à rester de moins en moins longtemps », complète Michel Boiron.

Un bon début 2019

La fin d’année 2018 et la première quinzaine de 2019 donnent de l’espoir à la structure vichyssoise. Une reprise qui se ressent au niveau des inscriptions, « en très forte progression (+ 14 % par rapport à 2018) sur le premier trimestre », alors que 2019 commence à peine. « On retrouve en ce début d’année très tonique des chiffres comparables à ceux d’avant 2015 », année où l’institution avait connu une baisse d’activité de près de 30 %. « On sent un mouvement très important. Un bon début d’année ne fait pas tout, mais c’est encourageant ».

Alors que le centre d’enseignement est « toujours dans l’initiative et à la pointe de l’innovation pédagogique », 2019 verra le Cavilam continuer à « s’investir dans des missions de formation et d’expertise aux quatre coins de la planète, mais aussi proposer de nouveaux cours en ligne et formations à distance – destinées aux professeurs – sur l’enseignement du français », auxquelles plus de 22.000 personnes étaient inscrites en 2018.

Source : lamontagne.fr / Adrien Maridet / Photos : Dominique Parat

Voir aussi : Où en est le projet de création d’un « nouveau lieu de vie et d’attractivité » au Cavilam, à Vichy ?

Voir la fiche du Cavilam