Les points clés du projet de valorisation de la rive gauche de l’Allier

Publié le 12/11/2018

Les travaux de valorisation de la rive gauche de l’Allier ont débuté en septembre et se poursuivent rapidement, profitant de la vidange du plan d’eau.

De la Tour des juges au camping Beau rivage, la berge va être métamorphosée. Ce lifting complet va coûter 20 millions d’euros.
La Montagne fait un tour d’horizon des principales transformations.
Une nouvelle promenade
Du parking de la prise d’eau de la rivière artificielle (derrière le Palais du lac) à l’aire de camping-car du camping Beau rivage, un chemin de balade en béton désactivé (comme celui qui traverse les parcs le long de la rive droite), va être construit. Du petit parking au pont de Bellerive, il empruntera quasiment le chemin existant qui avait besoin d’un coup de neuf.
Pour franchir le ruisseau le Sarmon et passer sous le pont de Bellerive, une nouvelle et large passerelle en bois va être construite dans le prolongement du quai. Puis le chemin de balade va se poursuivre jusqu’à la boucle des Isles par la rue Claude-Decloitre qui sera interdite à la circulation automobile (sauf pour les riverains et les livraisons des restaurants qui disposeront d’une télécommande pour des bornes automatiques). Voila un nouveau lieu de promenade piéton de 2,5 km.
travaux embellissement rive gauche vichy bellerive
Le croquis du projet montre la nouvelle promenade et la berge en pente douce et sa végétation. Photo Axe Saône
Des parkings et des routes
Mais si la rue Claude-Decloitre est piétonne, comment va-t-on faire pour rejoindre les quatre restaurants et les campings situés au bord de l’eau ? Déjà, la rue Eugénie-Desgouttes (qui passe derrière le stade du tir au pigeon) est entièrement refaite pour amener sur deux nouvelles voies : une qui mènera à la berge devant Chez Mémère et Chez Yoyo et qui desservira aussi le camping Les acacias, et une autre route qui mènera à l’entrée du camping Beau rivage et au restaurant O Fil de l’O.
Ces deux nouvelles routes seront bordées de parking, totalisant 250 places.
Une nouvelle route est aussi aménagée entre la RD131 (route d’Hauterive) et la rue Eugénie-Desgouttes.
Une berge revégétalisée
L’un des objectifs de la valorisation de la rive gauche, c’est de redonner un caractère naturel, mais contrôlé, à la berge, sur sa totalité. Si vous ne l’avez par remarqué, les deux kilomètres de jardinières qui ornaient et bouchaient la vue le long de la rivière ont été supprimés. Le mur de quai actuel est en cours de destruction. Il sera remplacé par de l’enrochement qui pointera à fleur d’eau. Puis une pente douce végétalisée reliera rivière et chemin de balade. Des pontons seront aussi construits comme en rive droite.
pont bellerive sur allier
Le croquis du projet avec les grandes marches engazonnées qui surplomberont le futur chemin de balade. Photo Axe Saône
Un parc accueillant
Le parc situé au pied du pont de Bellerive, à coté de Speedy, va être réhabilité. Tout a commencé par la suppression de la végétation qui avait tout envahi. Vichy Communauté projette de construire des marches géantes engazonnées pour faire un coin lecture ou pique-nique.
travaux rive gauche vichy bellerive
Depuis l’aviron, on distingue la zone qui a été déboisée pour créer une frayère.
Une frayère
Dans le virage de l’Allier, en face de l’aviron, une vaste zone a été déboisée des acacias qui l’avaient envahi. Une large tranchée ouverte sur la rivière va être creusée pour servir de frayère. À noter que si les acacias, par essence invasive, ont été coupés, des peupliers noirs ont été conservés dont un spécimen au tronc de trois mètres de diamètre.
Les trois grands objectifs du projet sont: le développement des activités de loisirs et de tourisme, une renaturalisation des berges, et le renforcement de l’attractivité de l’agglomération et de la commune de Bellerive-sur-Allier en particulier.