Vous êtes ici

MacLean Power France fabrique des isolateurs inédits sur l’ancien site de Manurhin, à Cusset

Les premiers isolateurs de taille exceptionnelle sont sortis de la nouvelle usine de MacLean Power France, à Cusset. Objectif 2012 : assurer la croissance de ces produits prometteurs.

MacLean Power France, qui conçoit et fabrique des isolateurs creux en matériau composite pour les appareillages à haute tension, à Saint-Yorre, vient de s'installer aussi sur le site des Graves (ex-Manurhin), à Cusset. Là, l'entreprise a investi dans une nouvelle ligne de production, unique au monde, qui lui permet de développer des isolateurs de grande dimension, jusqu'à 12 mètres de long et un mètre de diamètre, pour un courant continu de 1.100 kilovolts ou alternatif de 1.200 kilovolts. Du jamais vu. « Aujourd'hui, il est nécessaire de pouvoir transporter de grandes puissances électriques sur de grandes distances, comme au barrage des Trois-Gorges, en Chine ».

« Le matériau composite est la seule solution à très haute tension »

La production a été lancée en septembre, avec des phases de test et des mises au point, et les premières pièces sont déjà sorties de cette deuxième usine, à destination de grands donneurs d'ordre tels Siemens, Alstom et ABB : « Leurs clients aussi passent aux isolateurs en matériau composite, pour des raisons de sécurité. À très haute tension, la porcelaine ne suit pas. Le composite est la seule solution ».

De quoi démarrer 2012 sur des bases prometteuses, avec des objectifs de croissance sur l'année. MacLean prévoit d'embaucher, au cours du premier trimestre, au moins une dizaine de ses intérimaires. « Ça dépendra de l'activité, mais la visibilité est bonne », observe Éric Moal. Le directeur se souvient que le pari n'était pas gagné, un an et demi plus tôt. Le projet d'isolateurs ultra-haute tension en courant continu était abouti, mais le groupe n'avait pas encore décidé d'investir.

« Il fallait convaincre, aller vite et sortir les premières pièces fin 2011. On avait deux options : à Saint-Yorre ou ailleurs, dans les autres usines du groupe, aux États-Unis ou en Chine. Le site de Saint-Yorre n'était pas adapté et on préférait quand même que l'activité se développe ici ».

La solution est venue de Vichy Val d'Allier, qui venait de racheter le site des Graves, à Cusset. Les études déjà menées pour un autre projet ont fait gagner du temps. « À l'automne, le patron de MacLean Power Systems est venu visiter. Il a jugé que le projet était sérieux même si, à l'époque, on a vendu du rêve, pas des commandes ».

Plusieurs mois ont été nécessaires pour définir le cahier des charges et commander les machines. MacLean a travaillé main dans la main avec l'Agglo pour réhabiliter le site.

La rénovation des bureaux achevée au printemps

La partie atelier a été livrée en juin, en même temps que les machines. Le réaménagement des bureaux commencera en février, pour treize semaines.

Jean-François Liabeuf, chargé de mission développement économique à VVA, précise qu'Éric Moal « s'est battu comme un lion pour implanter ce projet sur l'agglomération ». Le patron de MacLean Power France confirme : « On voulait continuer ici pour plusieurs raisons. On a toujours été soutenu au niveau local, la zone offre des possibilités d'extension, et nos clients sont en Europe, même si la destination finale des produits est surtout en Asie ».

 

Source : La Montagne