Un second plan thermal régional pour 2019

Publié le 25/10/2018

Le vice-président de la Région en charge du tourisme, Nicolas Daragon, a annoncé ce mercredi 24 octobre qu’un deuxième plan thermal serait voté fin 2019 pour la seconde partie du mandat en cours.

Le vice-président de la Région en charge du tourisme, Nicolas Daragon, a annoncé ce mercredi 24 octobre qu’un deuxième plan thermal serait voté fin 2019 pour la seconde partie du mandat en cours.

plan thermal

© BOILEAU FRANCK

Le premier plan thermal, en cours, soutient des projets dans douze des vingt-quatre stations d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Il s’élève à 23 millions d’euros, dont 20 sont destinés à soutenir les investissements des stations. Les trois millions restants étant réservés au soutien, à l’innovation, la formation et la promotion du thermalisme.

Une enveloppe équivalente attendue

« Je demanderai la même enveloppe, il n’y a pas de raison qu’elle soit moins élevée », a commenté le maire de Valence, avec des propos relatés dans La Montagne.

La moitié des stations ont bénéficié d’aides suite au premier appel à projets. Il espère que l’ensemble des stations auront bénéficié du plan d’ici la fin du mandat.

En Auvergne, le premier plan thermal aura permis d’accompagner les travaux d'aménagements urbains aux abords du futur ensemble immobilier thermal de Châtel-Guyon (1,6 M€ sur 5,7 M€ (*)  et la montée en gamme de l’espace thermal de Chaudes-Aigues (1,4 M€ sur les 7 au total). Vichy a aussi bénéficié d’une aide pour la rénovation de la rue Wilson (bordant le parc des Sources) et pour une étude en vue de développer l’activité thermale.

(*) Plus 1,5 M€ accordé en novembre 2015 par l’ex-Région Auvergne pour le projet des thermes qui s’élève à 35 M€.