Vous êtes ici

Cinq choses à savoir sur le dernier tronçon de l'A89 Bordeaux-Lyon

Près de trente ans après le début de sa construction, l'A89 Bordeaux-Lyon touche à sa fin.  Ses 5,5 derniers kilomètres, qui débouchent sur l'A6 au nord de Lyon, seront ouverts à la circulation samedi 3 mars.

autoroute bordeaux lyon

Fin des travaux liaison A89 A6 au nord de Lyon. Crédit photo APRR/Sémaphore © locale

Le dernier tronçon de l'A 89, "Transeuropéenne", qui relie Bordeaux à Genève via Lyon sera inaugurée ce vendredi, dans le Rhône, avant sa mise en service demain samedi. Voici cinq choses à savoir sur ce dernier maillon de la grande transversale française.

Elle ouvrira demain "dans la journée"

L'inauguration a lieu ce vendredi 2 mars en fin d'après-midi. La mise en service est prévue le lendemain, "dans la journée", indique la société APRR sans plus de précision. 

Les 5,5 kilomètres sont entièrement situés sur le territoire de la métropole de Lyon, entre la Tour-de-Salvagny et Limonest. Ce tronçon relie l’A89 à l’A6. Laquelle permet de se diriger ensuite vers Lyon, au sud, Paris, au nord, Genève et l’Italie, vers l’est.

Avant ce dernier tronçon, il fallait rouler sur des routes nationales (N489, N7 et N6) traversant des zones urbanisées. Avec un trafic très important (40.000 véhicules/jour sur la RN 7) et les travaux, la circulation était devenue très difficile ces derniers mois.

Elle n'augmentera pas le coût de votre trajet

Rassurez-vous, vous n'aurez pas droit à un second coup de bambou après la hausse des péages du 1er février dernier ! Cette ouverture n'entraînera pas de surcoût pour les usagers.

Pour aller à Lyon, le péage est toujours de 34,80 euros depuis Brive-la-Gaillarde, 15,70 euros quand on part de Clermont-Ferrand, 12,10 euros depuis Thiers-ouest et 5,40 euros au départ de Balbigny.

Elle pourrait changer vos habitudes

L’ouverture de ce dernier tronçon pourrait bouleverser les habitudes. Certes, le tunnel sous Fourvière est toujours là, mais sa traversée est parfois moins aléatoire que l’A47 entre Saint-Étienne et Givors qu’une simple crevaison peut paralyser.

Pour se rendre à l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry, dans les Alpes voire même à Marseille, quel est désormais le meilleur itinéraire ? A chacun de se faire son opinion.

Elle met fin à trois décennies de travaux

C’est le dernier tronçon d’une autoroute A89 dont la construction a débuté dans les années 1990, en Corrèze. La seule transversale autoroutière de France est donc  désormais terminée. La continuité autoroutière est désormais assurée de Bordeaux jusqu’à Genève, et même de la côte basque jusqu’au Mont-Blanc.

bordeaux geneve

La Métropole de Lyon n'en voulait pas

Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur, a annoncé sa présence à l'inauguration. Pourtant, quand il était maire de Lyon et président de la Métropole, cette dernière avait déposé un recours au Conseil d'Etat pour empêcher sa réalisation ! La collectivité, comme les communes traversées par l'infrastructure, estimait en effet qu'elle était trop proche de l'agglomération. Et qu'elle allait encore augmenter le trafic sur l'A6-A7 dans sa traversée de Lyon, et sur le périphérique.

Une position qui s'explique par les efforts pour réduire le trafic intramuros : appelée à devenir d'ici 2030 un simple boulevard urbain, l'A6-A7 a été déclassée il y a un an. Le trafic autoroutier doit en effet, à terme, être déplacé à l'est de la métropole.

Source : www.lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com