Vous êtes ici

ACM France veut élargir son horizon !

Fabricant de machines et outillages spéciaux conçus par ses soins, principalement à destination de la maroquinerie de luxe, ACM France a reçu mardi 20 mars la visite de Frédéric Aguilera ; avec lui, Joseph Gaillard, en charge du développement économique de l’Agglomération et le maire de Creuzier-le-Neuf, Léopold Nunez.

acm france

Visite d'ACM France avec Frédéric Aguilera et Richard Silvestre


Lors de sa venue sur la ZAC des Ancises, le Président de la Vichy Communauté était en compagnie d’une dizaine de chefs d’entreprises, pour la plupart membres du Réseau Entreprendre Auvergne auquel Richard Silvestre appartient depuis 2014, année de son rachat des Ateliers Chastang Mécanique.
S’appuyant sur les savoir-faire de ses salariés, le dirigeant d’ACM FRANCE a depuis augmenté ses effectifs (de 12 à 17 personnes), tandis que son chiffre d’affaires a atteint 1,7 M€ en 2017 (650.000 € lors du rachat).

Se développer à l’international
Alors que l’export ne représente actuellement que 5 % du chiffre d’affaires, sa marge de progression pourrait s’avérer importante. Accolant le terme France au nom d’ACM en octobre 2017, l’entreprise entend marquer sa volonté d’élargir son marché. ACM France vise à moyen terme une stratégie « made-in-pays », d’abord orientée vers l’Europe méridionale.
Lors de sa participation au salon professionnel Simac Technical System de Milan le mois dernier, ACM France, seul fabricant de machines représentant son pays, a pu nouer une soixantaine de contacts sur place. Déjà brevetée en France et en Italie, sa machine à teinter le cuir sans débordement, développée par son Bureau d’Études et fabriquée par l’équipe d’ACM France, a retenu l’attention de grands noms de la maroquinerie d’Italie, d’Espagne et du Portugal. Deux exemplaires de cette machine unique en son genre ont par ailleurs été vendus au Japon et à Taïwan.
ACM FRANCE vient également de déposer un nouveau brevet sur une machine de haute précision permettant la pose de rivets ou d’œillets en toute sécurité. Cette machine devrait donner un axe de croissance important et permettre l’augmentation de son CA en France et à l’international dans les prochaines années.

Diversifier ses activités
Son développement, jusqu’alors axé sur la maroquinerie de luxe et ses sous-traitants, a permis à ACM France de gagner la confiance de clients haut de gamme bien représentés localement (Cf. Fleurus, LVMH ou Sofama).
La qualité de son service de proximité sur mesure attestée, ACM France se positionne aujourd’hui sur le secteur de la cosmétique, également important sur l’agglomération vichyssoise (Cf. CAP L’Oréal). Il s’agit de chercher et de mettre en œuvre des solutions au cas par cas (ou pièce par pièce) susceptibles de s’intégrer aux lignes de production de produits de marques, exigeant eux-aussi des soins spécifiquement adaptés...

 

Texte : Véronique Durupt

Voir la fiche d'ACM France

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com