Vous êtes ici

Le Bourbonnais mise sur le Bourget

Le mois prochain, une dizaine de dirigeants du Bourbonnais vont vanter les mérites de leur PME lors du prochain Salon du Bourget. Une première.

Le secteur aéronautique connaît, plus que jamais, des vents por teurs. Un constat confirmé par François Lacoste, le dirigeant fondateur de NSE. On ne présente plus ce groupe dédié à l’équipement de haute technologie, qui possède son siège social à Nizerolles.
Employant 800 salariés, possédant des filiales à l’étranger, NSE a réalisé, en 2013, un chiffre d’affaires de 65 millions d’euros, dont un tiers à l’export.
L’entreprise bourbonnaise évolue dans le secteur de la défense et de l’aéronautique.
« Aujourd’hui, à l’échelle mondiale, dans le secteur aéronautique, les commandes enregistrent un délai situé entre 7 et 9 ans, en fonction des modèles d’aéronefs », explique François Lacoste, président de NSE. Une croissance qui se développe tant dans le secteur de l’aviation commerciale que militaire ou encore l’aviation générale.

Une carte que jouent, depuis plusieurs années, les entreprises implantées en Auvergne. « Dans la perspective de la nouvelle région, nous commençons à nous rapprocher de Rhône-Alpes. Nous sommes très complémentaires. Nous bénéficions notamment de possibilités foncières qu’ils n’ont pas forcément », poursuit François Lacoste.

Une stratégie de diversification

« L’Allier est le deuxième département en Auvergne pour les entreprises aéronautiques. Nous souhaitons que les entreprises bourbonnaises puissent en prendre conscience afin qu’elles se positionnent sur ce marché, en faisant une offre globale. »
Telle est l’ambition de la mission découverte organisée le mercredi 17 juin, au Salon international de l’aéronautique et de l’espace du Bourget par le Comité d’expansion économique de l’Allier. C’est une première. L’objectif est de permettre aux entreprises de l’Allier non encore engagées dans les marchés de l’aéronautique, de l’armement, de la défense et du spatial de découvrir de nouveaux marchés en vue d’une stratégie de diversification.
Le second objectif est d’aider les entreprises déjà présentes sur ces marchés à se renforcer.
Dix entreprises locales y participeront.
L’édition 2015 du Salon du Bourget se tient du 15 au 21 juin. En 2013, cet événement avait réuni 2.215 exposants, 285 délégations, 150 aéronefs et 315.000 visiteurs.

Un cluster pour fédérer la filière

Le cluster Avia (Auvergne valorisation de l’industrie aéronautique) a été créé en 1993, à l’initiative de trois chefs d’entreprise de la région : Jean- Paul Fafournoux (Auvergne Aéronautique), Philippe Moniot (Groupe REXIAA) et François Lacoste (NSE). Cette association vise à mieux structurer en filières les entreprises auvergnates évoluant dans le secteur de l’aéronautique. Elle regroupe 97 entreprises, des grands groupes internationaux jusqu’aux TPE sous-traitants qui emploient 11.000 salariés pour un chiffre d’affaires global dépassant le milliard d’euros. En quelques années, l’Auvergne s’est hissée au septième rang français pour le secteur de l’aéronautique.

 

Source : La Montagne