Vous êtes ici

Assemblée générale de l'Agence de développement

Bien que fêtant cette année ses 26 ans, peu de gens savent exactement quel est le rôle d'une Agence de développement. L'Assemblée Générale de cette Association a permis, devant une assistance de 70 personnes (administrateurs de l'Agence de développement, chefs d'entreprises, élus, parnetaires économiques) cet éclairage dans un monde en perpétuel changement et touché par la réforme territoriale qui rebat une nouvelle fois les cartes.

agence de développement économique de l'agglomeration de Vichy

Au premier plan, des chefs d'entreprises venues témoigner de leur expérience avec l'Agence de développement pour leur installation et développement;

au second plan, de gauche à droite, Bruno pinard-legry, directeur de l'Agence, Alain Da Conceiçao, président, Romain Chaber, chargé de mission développement économique, Serge Delabre, trésorier, et Nathalie Sallard, commissaire aux comptes

Le premier métier d'une agence de développement, c'est de construire ou valoriser l'offre territoriale. Si l'Agence est à l'origine de certains sites comme le BIOPARC, elle a aujourd'hui pour mission de valoriser les locaux ou terrains de VVA destinés aux entreprises, mais aussi de mettre en avant tous les atouts du territoire (enseignement supérieur, filières d'excellence, économie du sport…).

L'Agence utilise des sites internet (3) pour assurer cette promotion territoriale : www.bioparc.com, www.atrium-vichy.com et www.vichy-economie.com.

A partir de cette offre territoriale, l'Agence se met en réseau avec ses partenaires départementaux et régionaux pour attirer de nouveaux projets (exemple : RENOVA Saint-Yorre), mais dispose également d'une bonne reconnaissance de réseaux privés (exemple : CAILLOT) qui lui permettent de compléter sa démarche de prospection.

Le cœur de métier de l'Agence reste néanmoins l'accueil et l'accompagnement de porteurs de projet ayant pour objectif de créer une entreprise et donc de générer de l'emploi, de la fiscalité et du savoir-faire.

L'Agence est conventionnée par l'Agglomération Vichy Val d’Allier pour exercer son activité. L'Association est dirigée par un président, Alain DA CONCEIÇAO, assisté d'un Bureau et d'un Conseil d'administration composé d'élus et de chefs d'entreprise. Une équipe de 5 permanents  assure son fonctionnement quotidien.

Cette année, l'Agence aura suivi 260 entreprises (dont 125 nouveaux dossiers). 61 des entreprises accompagnées ont vu leur projet aboutir, représentant 200 emplois (créés ou maintenus). En 2015, ce seront 74 nouveaux emplois constatés, avec une projection estimée à 74 emplois supplémentaires issus de ces créations d'ici à 3 ans. Chaque année l’Agence s’assure de la réalisation des créations d’emplois annoncées les années  précédentes.

L'Agence devra cette année déménager afin de permettre le regroupement des agents de VVA à l'Hôtel d'agglomération, dans le cadre de la mutualisation des services. Les élus de VVA ont demandé à l'Agence de développement d'intégrer les locaux du Palais des Congrès Opéra, proches des services de promotion et de communication de l’OTT. Cette demande résulte d'une volonté de "repenser" les missions de l'Agence de développement en la confrontant à un contexte plus large. Il faudra s'attendre à une évolution des missions de chacune des structures, dans l’hypothèse où en 2017  la compétence touristique pourrait, en plus de la compétence économique, revenir à la Communauté d'agglomération.

L'Assemblée Générale a aussi été l'occasion de faire le point sur la réforme territoriale et la Loi NOTRe qui redéfinit le rôle de chaque collectivité en en changeant leur périmètre d'intervention. C'est dans ce sens que M. Joseph GAILLARD, Vice-Président en charge de l'Economie à VVA, a présenté cette loi et reprécisé les lignes qu'il entend donner à l'action économique dans l'agglomération de Vichy.

Parole a également été donnée à la Chambre de Commerce et d'Industrie Moulins-Vichy pour l'exposé de la réforme qui conduira, fin 2016, à n'avoir plus qu'une seule Chambre de Commerce dans l'Allier et de comprendre comment elle va s'organiser pour rester au plus proche du besoin des entreprises (accompagnement, services et formation).

Le Comité d'Expansion Economique de l'Allier, très impacté par la Loi NOTRe, mais unanimement reconnu pour son action départementale, a également fait entendre les solutions qu'il imagine pour ne pas perdre la reconnaissance due à son savoir-faire.

Il s'agit plus que jamais pour l'agglomération de Vichy, de se réinventer, de se reconnecter, de savoir s'associer pour continuer d'exister, mais surtout de rester lisible dans le cadre d'un espace métropolitain en construction et aussi pour prendre sa place et sa reconnaissance dans la nouvelle future grande région.

C'est l'Etat qui, à travers Jean ALMAZAN, Sous-Préfet de VICHY, a eu le dernier mot, sur le plan protocolaire, pour ne pas manquer de rappeler comment lui aussi entend être présent au côté du monde économique et encourager la coopération et la complémentarité des acteurs.

Quelques chiffres :

Nombre de salariés : 5

Dossiers suivis annuellement  : 250 en moyenne

Emplois générés annuellement : 70 à 100 selon les années

 

Voir l'article de La Semaine de l'Allier

Voir l'article de La Montagne