Vous êtes ici

Bernard Coulon à la tête du Comité d’expansion économique

« Non le comité d’expansion économique de l’Allier ne va pas disparaître ! »
Dès son élection hier à la tête du CEEA, Bernard Coulon, vice-président du Conseil départemental, a voulu tenir un discours rassurant.
L’élu saintpourcinois–qui succède à Jean-Paul Dufrègne suite au changement de majorité au conseil départemental – a fait ainsi référence à la loi NOTRe sur l’organisation territoriale qui confierait aux régions une compétence exclusive en matière économique.
« J’espère que la raison reviendra », juge le président du département, et sénateur, Gérard Dériot. « Mais tout peut arriver. Ceci dit, le Conseil départemental sera aux côtés du CEEA tant qu’il le pourra et autant qu’il le pourra ».
Car, de gauche comme de droite, les élus présents ont vanté « la proximité et la compétence » des équipes du CEEA pour accompagner les entreprises en difficultés, celles, déjà implantées, qui ont des projets d’investissements et en accueillir de nouvelles.

Quelques exemples sur les projets 2015 illustrent les objectifs du CEEA :
Rapprochement. Grâce à ses rencontres de la filière automobile, un rapprochement est en cours entre Bosch à Moulins-Yzeure et PSA à Dompierre, pour la fabrication de disques de frein destinés à la 2e monte, avec leurs technologies de 1re monte.
Reprise. La reprise du site Candia à Vichy progresse. Candia va céder terrains et locaux pour 2 millions d’euros (« un prix dérisoire ») au groupe portugais Renova pour la création d’une usine de production et de commercialisation de papier lié à l’hygiène (papier toilette, essuietout, mouchoirs).
Réseau. Parti d’un projet collaboratif entre des PME du bassin vichyssois, le projet Garches ambitionne le développement de produits liés aux personnes à mobilité réduite, avec le soutien de la fondation de l’hôpital Garches, de Safran, de Michelin et des thermes de Vichy.
 

Source : La Montagne