Vous êtes ici

Cancer du sein

Avec Pacs, les thermes de Vichy prennent en charge les patientes après les traitements.

Le programme Pacs (*), dédié à l’accompagnement des femmes après leur cancer du sein est né de l’étude PACThe (**) réalisée par le professeur Bignon. Courant 2016, un nouveau programme viendra s’additionner à celui-ci.

« En France, il existe plusieurs types de séjours thermaux post-cancer où chacun agit sur des points spécifiques : dermatologie,  traitement du lymphoedème du bras, explique Jean-Luc Sicot, directeur d’exploitation des thermes de Vichy. À Vichy, la prise en charge, plus globale, s’articule autour de l'hygiène et de la qualité de vie.

Ce programme est additionnel à la cure conventionnée de trois semaines. « Suite à une étude, PACThe réalisée par le professeur Yves-Jean Bignon (cf photo), nos structures permettaient de recevoir ce programme. « Beaucoup de curistes venaient déjà dans le cadre de la cure conventionnée, nous avons simplement ajouté le module Pacs, qui est un palier entre le soin et le retour à la vie active. »

Les soins thermaux proposés et le suivi en kinésithérapie sont ceux de la cure conventionnée et le programme ajoute deux éléments : l’aspect nutritionnel et l'activité physique. Plusieurs stations auvergnates proposent un programme post-cancer mais le Pacs est établi à Vichy. Et demain, il y aura son petit frère encore plus complet.»

Cette nouveauté, bientôt mise en place est un programme de quinze jours qui va s’additionner à celui en cours et qui mettra l’accent sur l’éducation thérapeutique.
« Un bilan éducatif partagé à l’entrée donnera lieu à un programme entièrement personnalisé. L’objectif est la durabilité avec une prise en charge qui se poursuit après la cure. Il ne s’agit pas de laisser le patient dans la nature. On espère une mise en place dans le courant 2016. »

www.vichy-thermes-callou-hotel.fr

Source : la Montagne