Vous êtes ici

CLERMONT AUVERGNE METROPOLE: PESER ECONOMIQUEMENT SUR LA REGION

Depuis le 1er janvier 2017, Clermont Communauté est devenue Clermont Auvergne Métropole et a rejoint le réseau des communautés urbaines.

Clermont auvergne metropole

Plus qu’un changement institutionnel, c’est une nouvelle ambition que souhaite porter l’intercommunalité clermontoise pour tout le territoire métropolitain. C’est aussi pour mieux peser dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, en solidarité avec les territoires auvergnats, que Clermont Métropole souhaite s’affirmer comme pôle d’équilibre de l’ouest régional et du centre de la France. 

Véritable stratégie

C’est aussi à une nouvelle mobilisation aux côtés de tous les acteurs du territoire pour son rayonnement qu’elle souhaite appeler et participer. 

Ce fut le cas pour le nouveau schéma touristique, promouvant le tourisme urbain, de plein air, de santé et d’affaires, comme pour la stratégie économique dont s’est dotée récemment la communauté urbaine. Cette stratégie économique se veut globale : créativité et expérimentation, esprit d’initiative, solidarité et dialogue social, respect des grands équilibres environnementaux.

Clermont Métropole veut, avant tout, avoir un rôle de facilitateur, de créateur d’espaces de collaboration où tous les talents pourront contribuer au développement et aux capacités d’innovation et d’attraction du territoire. 

En lien avec les forces économiques et avec les grands axes de la stratégie régionale, Clermont Métropole partage l’ambition d’être un territoire leader dans quatre domaines prioritaires : industrie augmentée et mobilités, agriculture, prévention santé et nutrition en valorisant notamment nos destinations thermales et innovations numériques. 

L’accompagnement de la communauté urbaine se traduira aussi par un nouvel environnement urbain au travers des grands projets de la ville-centre (Hôtel-Dieu et grande bibliothèque, Quartier numérique, Quartier Saint-Jean) mais aussi de ceux qui viendront densifier et rénover d’autres zones stratégiques par des programmes de requalification (autour des zones économiques de Cournon-Le Cendre, des Montels à Cébazat…), sans oublier les sites universitaires des Cézeaux et de Clermont-Ferrand centre, qui, sous l’égide de l’université Clermont Auvergne fusionnée, représentent des espaces majeurs de développement territorial.

Source : www.lamontagne.fr