Vous êtes ici

Agroalimentaire : les pastilles de Vichy veulent conquérir le monde

thierry gaillard

C’est une des pastilleries les plus anciennes et célèbres de France. Racheté en 2017 par le groupe Carambar & Co, les célèbres Véritables Pastilles de Vichy vont s’exporter à l’étranger.

thierry gaillard

Thierry gaillard, Président de Carambar&Co

« Les pastilles de Vichy sont un véritable cadeau pour notre groupe, que ce soit en termes de connotation de la marque ou de capacité d’exportation », se réjouit Thierry Gaillard, président du groupe Carambar & Co, contrôlé par la société d’investissement Eurazeo.

Racheté par le groupe en 2017, en compagnie de 14 autres marques de chocolat et confiserie (dont Poulain, Rochers Suchard Krema, La Pie Qui Chante, ou encore Malabar), la marque Véritables pastilles de Vichy fait l’objet de toutes les attentions de ses nouveaux dirigeants.

Un bonbon "haut de gamme"

« Il s’agissait d’une marque beaucoup trop locale pour les précédents possesseurs de la pastillerie (la multinationale agroalimentaire américaine Mondelez International N.D.L.R.), si bien que ceux-ci ont délaissé son développement. C’est pourtant, selon nous, une marque patrimoniale qui a énormément de potentiel à l’international. Nous tenons pour preuve les nombreux mails de demandes d’importation que nous recevons pour les Véritables pastilles de Vichy », soutient Thierry Gaillard.

Pour cela, la pastillerie entend bien capitaliser sur son nom ainsi que son label « Made in France ».

« Sans pour autant en faire une “marque de luxe”, les Véritables pastilles de Vichy ont d’ores et déjà une image de marque de “bonbons haut de gamme” qui va de pair avec sa fabrication 100 % française. D’autant plus que c’est un bonbon facilement adaptable aux différents marchés mondiaux » indique Thierry Gaillard (Président du groupe Carambar & Co).

Les Espagnols aiment le citron ? Les Véritables pastilles de Vichy existent d’ores et déjà au parfum citron-menthe. Pêche, fraise des bois, cassis... les déclinaisons sont nombreuses et aujourd’hui la pastillerie de Vichy n’a plus peur de s’éloigner de son célèbre parfum menthe.

Autre attribut historique du célèbre bonbon vichyssois qui pourrait être revu : sa forme octogonale.

« Il est tout à fait possible d’envisager des pastilles de formes différentes, de cœur ou d’étoile par exemple, bien que cela ne soit pas encore à l’ordre du jour » commente Christophe Serre (directeur de la pastillerie de Vichy).

500 millions de pastilles par an

Pour le moment, c’est au travers de partenariats que la marque tente de s’imposer à l’international. « Nous accompagnons la Compagnie de Vichy dans son ouverture de spas à l’international, tel au Maroc en 2017 ou au Qatar et en République Tchèque en 2018. Nous voulons associer nos pastilles à cette notion de bien-être », précise Christophe Serre, sans pour autant cacher ses ambitions chinoises.

« Nous produisons 500 millions de pastilles annuellement. Notre objectif  est aujourd’hui de dépasser le milliard symbolique», conclut le directeur d’usine dans un sourire.

Source : www.lamontagne.fr

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com