Vous êtes ici

Cuzco Workshop, atelier d’effets spéciaux

Avez-vous aperçu sur les réseau sociaux les photos mettant en scène des dragons sur le toit du Grand marché et de l’église de Cusset ? Savez-vous qui en est à l’origine ?

Cuzco animatronics vichy

De gauche à droite : Hugo Lecocq, Isabelle Monin, Pierre Colmain dans leur atelier à Vichy. © Sandrine Rochas

L’expert de cette mise en scène est Hugo Lecocq, un membre de l’équipe de Cuzco Workshop. Cette entreprise est le prolongement de Cuzco Animatronics, une société vichyssoise créée en 2013 par Pierre Colmain et Isabelle Monier. Le chef d’entreprise, passionné par les dinosaures et la préhistoire depuis son enfance, a eu le déclic à la sortie du film Jurassic Park. Il avait alors 15 ans et se promet de proposer un jour des dinosaures pour le cinéma. En 2013, Cuzco Animatronics voit le jour, l’entreprise propose des animaux robotisés, ou non, pour des évènements commerciaux et la télévision.

Les dinosaures et premiers hominidés sont reproduits en taille réelle. Des costumes de dinosaures et animaux contemporains viennent compléter la gamme de drôles de bêtes loués ou vendues depuis les ateliers vichyssois. « Nous travaillons beaucoup avec les agences de communication, qui sont les intermédiaires avec nos clients finaux. », explique Pierre Colmain. L’entreprise compte quelques belles références en France et en Europe, parmi lesquelles Europacorp cinémas, Universal Pictures Benelux, France 2, TF1, Mercedes, Gaumont… « Le rodéo-dino de l’émission Fort Boyard a été construit ici ! »

Fabrication artisanale

Les animaux sont fabriqués artisanalement. Les postures, mouvements, sons et aspects sont adaptés aux demandes du client. « Ces deux bébés mammouths n’ont pas les mêmes poils, ceux-ci sont synthétiques, ceux-là en poils de yack. Les premiers donnent un effet petit mammouth qui sort de la neige », commente Pierre Colmain. Depuis le mois de juin l’entreprise développe l’infographie 3D et le compositing (insertion dans l’image réelle). C’est à partir de ces techniques qu’Hugo a créé les images qui ont circulé sur les réseaux sociaux. L’équipe souhaite développer cette activité pour le cinéma, la publicité et la télévision. « Le savoir-faire français en image 3D est reconnu à l’étranger », détaille le chef d’entreprise qui souhaite s’appuyer sur cette spécificité. L’atelier est désormais en capacité de proposer les effets pratiques (à partir d’animaux robotisés) et 3D.

Cuzco tisse sa toile

« Nous avons le goût du challenge, nous sommes ravis », commente Pierre Colmain. L’entreprise enregistre de plus en plus de demandes pour le secteur de la publicité. « Il n’y a pas vraiment de limites aux créations que nous pouvons réaliser, à part l’espace de travail. » Un argument qui s’entend facilement lorsqu’on traverse la cour et arpente le hangar de stockage jonché d’animaux en tous genres. Mais Cuzco Workshop n’a pas dit son dernier mot et garde quelques rêves de développement sous le coude.

Source : Sandrine Rochas pour www.info-mag-annonce.com

Voir le carnet économique sur Cuzco Animatronics