Vous êtes ici

Entre 5 et 6 M€ de travaux prévus à la clinique La Pergola

Des travaux vont débuter en février à La Pergola, et s’échelonner jusqu’en 2018, afin de moderniser l’établissement de santé créé en 1975. Trois ans pour soigner la polyclinique.

polyclinique Pergola Vichy

Les bouleversements ne font que commencer à La Pergola. Après avoir rejoint le groupe Vedici au mois de novembre, la polyclinique vichyssoise s'engage dès cette année dans un vaste programme de modernisation et de restructuration. Les travaux estimés entre cinq et six millions d'euros ont été dévoilés par le nouveau directeur, samedi, lors des voeux de l'établissement.

« 90 % des chambres n'ont pas de douche »

« L'objectif est de moderniser l'hôtellerie et de proposer des filières complètes de prise en charge pour répondre aux besoins du bassin de population, explique Pascal Rivoire. C'est l'espoir d'assurer la pérennité de La Pergola et d'éviter les fuites de patients vers Clermont. »

Le chantier durera trois ans et débutera en février par la rénovation des façades, la reprise de l'étanchéité de la toiture, le remplacement des 286 ouvrants par des fenêtres à double vitrage, la refonte du parking. Des travaux à l'intérieur de l'établissement devraient commencer au second semestre. « 90 % des chambres de la polyclinique n'ont pas de douche et ça, ce n'est plus possible, affirme le directeur. On a quinze ans de retard. L'hôpital fait mieux que nous. On n'est pas au niveau. »

Toutes les chambres et salles de bains seront modernisées au pôle de chirurgie. « Ce service, jamais rénové depuis quarante ans, accueille 70 % des patients de la polyclinique. Chaque chambre sera bloquée trois à quatre semaines, mais l'établissement restera ouvert le temps des travaux. » 

Une salle dédiée au traitement des calculs rénaux sera créée et, en 2017, ce sera au tour du service ambulatoire de connaître une refonte générale. Les établissements de santé doivent développer cette prise en charge pour maîtriser les coûts.
« J'arrive à 10 heures du matin et je repars à 13 heures. Entre-temps, j'ai été opéré de la cataracte, explique le directeur. Ça, on doit savoir le faire. »

La polyclinique doublera sa capacité d'accueil en ambulatoire avec l'aménagement d'une salle d'attente, de boxes et de chambres destinés à isoler les patients après les actes chirurgicaux ne nécessitant pas d'hospitalisation très longue.

« L'intérêt est que le patient puisse retourner à son domicile rapidement, ajoute Sébastien Lebas, anesthésiste et président de la communauté médicale de l'établissement. Le patient est mieux chez lui, mais il faut construire une filière pour qu'il ait confiance et ne se sente pas abandonné à la maison. »

« Le personnel attend ces travaux depuis longtemps »

Les derniers travaux, programmés en 2018, seront moins visibles. Ils consisteront à moderniser les ascenseurs, installer une signalétique, remplacer la production d'eau chaude et le réseau d'eau. « On s'attend à passer trois années un peu difficiles en terme d'organisation, mais on sait où on va, explique Laurence Favier-Ribeiro, directrice des soins infirmiers. Le personnel attend ces travaux depuis longtemps pour travailler dans de bonnes conditions et améliorer l'accueil des patients. »

Source : lamontagne.fr / Image La Pergola