Vous êtes ici

L’esprit de réseau Made in Cusset

À travers le premier Salon Made in Cusset qui s'est déroulé hier, les élus municipaux souhaitent « rendre leur place » aux entreprises. Avec l’objectif de mettre en réseau les acteurs économiques.

« Quand on se réunit, on commence par inviter ses plus proches amis, commente Hervé Duboscq, adjoint au maire, organisateur du salon et chef d’entreprise. On est dans une petite ville, les entreprises sont prêtes à jouer le jeu, à créer un réseau.
Ils ne sont pas venus pour créer du business mais pour participer à une dynamique territoriale. »
L’élu affiche l’ambition de créer du mouvement autour du tissu économique cussétois. « Les chefs d’entreprise sont prêts à prendre du temps, à participer à des démarches citoyennes.
Ils ont besoin de sentir qu’ils font partie d’une équipe territoriale, ils attendent qu’on leur rende leur place. »
Quelques questions entre les stands du salon, installés volontairement dans un lieu de vie culturelle – « pour décloisonner » dit Hervé Duboscq –, montre que la démarche est bien perçue. « Une entreprise n’attend rien de particulier des élus, expliquent Vanina Fraisse et Bernadette Laviel, de la Confiserie thermale Laviel. En revanche, c’est appréciable qu’ils viennent vers nous. C’est très bien de faire ça au niveau de la ville, nous ne sommes pas là que pour payer des impôts ou être taxés. »
« Mieux se connaître entre nous » est aussi un argument entendu. C’est l’un des objectifs de la commune qui prévoit d’autres moments de rencontre « pour faire vivre le Made in Cusset ».

La démarche cussétoise n’est pas de « l’esprit de clocher », assure l’adjoint. Plutôt une manière de passer à l’action localement, même si d’autres élus martèlent que le développement économique se fait au niveau d’une agglo (VVA), d’un syndicat métropolitain (ClermontVichy), d’une région (Rhône-Alpes Auvergne).
« Nous travaillons avec l’agglo, Vichy Val d’Allier Développement est présent, se défend l’élu. On crée une dynamique qui peut profiter à d’autres.
On ne peut pas continuer à dire la compétence économique est ailleurs… et peut-être bien nulle part. »
Le message passe. « Il est important de décentraliser, estime Bruno Piquet, du cabinet d’expertise comptable Segeco. Il faut aussi que les communes prennent des initiatives, il faut des relais, tout le monde ne connaît pas forcément Vichy Val d’Allier Développement.»

L'Agence de développement économique a par ailleurs, durant ce salon, signé un partenariat d'actions communes avec la ville de Cusset et le Made in Cusset, portant essentiellement sur l'échange d'information et de communication visant à mettre en avant les structures et leurs interactions, mais aussi à répondre à minima aux différentes sollicitations de stages et d'emplois qui leur parviennent.