Vous êtes ici

Frédéric Aguilera à la tête du pôle métropolitain Vichy-Clermont

pole metropolitain vichy clermont

Frédéric Aguilera, président de Vichy Communauté et maire de la ville thermale, est le nouveau président du pôle métropolitain Vichy Clermont.

pole metropolitain vichy clermont

Dominique Adenot (pdt Grand Clermont) Frédéric Aguilera (pdt pôle métropolitain) Olivier Bianchi (métropole Clermont)

Le maire de Vichy, et président de Vichy Communauté, a été choisi à Clermont-Ferrand, pour présider le pôle métropolitain Clermont Vichy Auvergne, à la suite de Claude Malhuret, qui n'est plus maire de la ville thermale depuis octobre, pour respecter le non-cumul des mandats.

Logique, la présidence était « réservée » à la ville bourbonnaise pendant ce mandat.

L'élu bourbonnais, bientôt 43 ans, s'est qualifié de « président animateur », a souligné « la vision positive et innovante » de son prédécesseur et a recadré le rôle du pôle par rapport à l'accession de Clermont au statut de métropole, depuis le 1 er janvier :

« Il est légitime de s'interroger. Aujourd'hui, c'est justement parce qu'il y a la métropole de Clermont que ce pôle métropolitain a plus de sens, pour faire dialoguer le cœur clermontois et les autres territoires. »

Le nouveau statut de Clermont est même un atout pour en finir avec la confusion autour d'un pôle qu'on imaginait, à tort ou à raison, taillé pour devenir une métropole en archipel. C'est, pour le moment, terminé sur ce point : « On avait l'impression qu'on visait la métropole sur le périmètre du pôle. Aujourd'hui, c'est plus clair : on distingue les deux ; il y a la métropole qui est la locomotive et le pôle métropolitain qui est un espace de dialogue des politiques publiques sur un espace plus vaste. »

« Confiance  et solidarité »

Pour Olivier Bianchi, président de la métropole de Clermont-Ferrand, il est question d'un « territoire de confiance et de solidarité » : « Nous sommes liés, nous avons un lien qui nous oblige. Nous avons notre rôle de locomotive, une locomotive qui partage qui aménage le territoire, qui s'interroge sur la mobilité, etc. À partir de là, on embarque avec nous nos voisins. »

Dans un pôle à la fois « stratège », « incubateur de projets » et « coordinateur des politiques publiques », les élus annoncent leur intention de passer aux actions. La structure veut être moteur sur le projet de « route Allier », de Pont-du-Château à Vichy, et sur le dossier de candidature de Clermont comme capitale européenne de la culture.

Dominique Adenot (Grand Clermont), Frédéric Aguilera (pôle métropolitain), Olivier Bianchi (président de la métropole de Clermont) ont officialisé la contribution commune des trois structures au schéma régional d'aménagement et de développement durable et d'égalité des territoires Auvergne Rhône Alpes. Ce travail en commun est unique dans la région. « Il n'y a que ensemble, en martelant notre forces que l'on convaincra que c'est ici qu'il faut développer et pasen regardant vers Lyon  », explique Dominique Adenot. « Nous ne devons pas faire la faute de revenir à ce que nous avons pu connaître, où les affrontements politiciens venaient contrecarrer les enjeux de dévelopepemnt du territoire », complète Olivier Bianchi.

Créé en 2013, le pôle métropolitain est un outil de dialogue et de coopération interterritoriale qui rassemble onze intercommunalités du sud de l'Allier au Brivadois, soit 654.171 habitants.

Source : www.lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com