Vous êtes ici

17.000 panneaux photovoltaïques ont été inaugurés

photovoltaique

Actif depuis l’été dernier, le parc photovoltaïque situé sur la commune d’Hauterive, à côté de Vichy, vient d’être officiellement inauguré. Après Doyet, il s’agit du deuxième parc de ce genre à entrer en service dans le département.

photovoltaique

Les élus locaux, notamment Frédéric Aguilera, président de Vichy Communauté, puis Didier Corre, maire, se sont félicités du projet qui valorise les énergies renouvelables

Initié en 2011 par la société Luxel, le projet de parc photovoltaïque situé à Hauterive, au lieu-dit Fontsalive, est le premier du genre sur le bassin vichyssois. Mis en service en juillet 2017, il produit 5,6 GWh d’électricité verte représentant quatre fois la consommation de Hauterive, éclairage inclus.
Vendredi, Jean-Baptiste Boinet, directeur du département études et développement chez Luxel, a présenté les contours de ce projet à un parterre d’élus venus inaugurer ce parc.
« Ce site, de près de 6 ha, était auparavant une ancienne carrière de grès. Remblayée de déchets inertes, il était difficile de lui trouver un nouvel usage agricole voire urbain. »

Un espace partagé

Cet espace a retenu l’attention de cette société languedocienne installée à Pérols et spécialisée dans le développement et l’exploitation de centrales photovoltaïques de puissance produite pour elle-même ou des tiers.
« Nous avons opté, ici, pour une centrale au sol, fixe, dotée de 17.952 modules de type polycristallin et 6 onduleurs centraux. Cela représente une puissance installée de 4,7 MégaWats pouvant alimenter l’équivalent de 4.000 foyers. L’installation de ces panneaux, en rang serré, a permis d’optimiser l’espace. Seuls 3,6 ha sont couverts. Dans une logique urbaine, ce projet préserve l’espace agricole, optimise le potentiel et le taux d’occupation. L’électricité produite est réinjectée sur le réseau local ».
Autres particularités du projet, il a permis la reconversion d’un site dégradé. Celui-ci est, désormais, un terrain dédié au pâturage ovin. « L’espace est mis à disposition d’une exploitante agricole qui fait pâturer ses bêtes hiver comme été , avec, au mieux, l’été, une centaine de bêtes. On n’est pas que consommateurs de terre agricole ! »

Une manne pour l’économie locale

La société Luxel a investi 5 millions d’euros et employé, durant 5 mois, en période de pointe, 25 ouvriers. Les retombées fiscales sont estimées à 40.000 € par an, répartis entre Région, Département et collectivités locales.
La durée d’exploitation est de 20 ans, elle correspond au contrat d’achat par l’État. Ce site représente l’équivalent de trois éoliennes.
Ce projet a été lauréat aux appels d’ offres de la CR E3 en 2015 avec un prix compétitif de 8 centimes/kWh,proche du prix du marché de l’électricité. À terme, l’exploitation peut être démantelée et les modules recyclés, ou renouvelée par changement des modules.

Source : La Montagne (16/04/2018)

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com