Vous êtes ici

JCE Biotechnology va se développer à l’exportation

Installé depuis 1998 sur le Bioparc d’Hauterive, JCE Biotechnology a emménagé dans un nouveau local de 2.500 m2. Pour cette entreprise d’isolateurs pour la chimie, l’hospitalier et la recherche, l’année 2018 sera celle du développement à l’export.

jce biotechnology

Claire et Éric Gohier / photos victoria pulido

Depuis le mois de septembre, les 48 salariés de JCE Biotechnology disposent d’un nouvel outil de travail, un bâtiment neuf de 2 500 m²

À la décoration raffinée, s’ajoutent des bureaux lumineux, des ateliers spacieux, une cuisine toute équipée et un terrain de pétanque pour la pause méridienne des employés.
Créé en 1992, à Châteauroux, par Éric et Claire Gohier, JCE Biotechnology est arrivé sur la zone d’Hauterive en 1998. Il y avait à l’époque quatre salariés pour fabriquer des isolateurs.

Pour la croissance

« C’est un système pour travailler en milieu stérile ou hors poussière pour le milieu hospitalier, le milieu pharmaceutique et les laboratoires de recherche, explique Éric Gohier. En fait, partout où l’on doit protéger un opérateur ou bien protéger un produit.»
JCE Biotechnology s’est développé en fabriquant des appareils de décontamination et de stérilisation et des systèmes de transfert pour compléter les isolateurs. « Nous nous adaptons aux besoins des clients en faisant du sur-mesure», indique Claire Gohier.

Nous avons évolué dans quatre bâtiments mais nous étions en manque de place pour notre croissance, souligne le PDG. Nous voulions réunir dans le même bâtiment la conception, l’entrepôt, le commercial, la maintenance et l’atelier. En effet, nous réalisons l’étude, la conception, la fabrication dans l’atelier, le montage chez le client et la maintenance. »

Si JCE Biotechnology sous-traite localement, autant que possible, les différents éléments de ses isolateurs, l’entreprise assure l’assemblage, le câblage électrique et les contrôles et essais.
2018 sera pour JCE Biotechnology une année de mise en place dans ses nouveaux locaux. Ce sera aussi celle du développement à l’export. Même s’il représente 30 % du chiffre d’affaires qui est de 9 millions d’euros.

jce biotechnology

Être présent

« Nous effectuons chaque année 10 à 15 salons professionnels dans le but de rechercher des distributeurs. C’est un budget de 150.000 euros. Mais il faut être présent pour aller chercher cette part à l’export », explique Éric Gohier dont les produits sont présents en Pologne, Suisse, Italie, Belgique grâce à cette participation à des salons. Mais JCE vend aussi des isolateurs en Chine et en Afrique.
La nouvelle usine, financée par JCE Biotechnology, a coûté 3 millions d’euros, soit un tiers du chiffre d’affaires de l’entreprise.
Les coloris et le mobilier ont été choisis par Claire Gohier : « Nous voulons être chez nous, explique la directrice générale. Et il faut que ce soit agréable pour tout le monde. »

Source : La Montagne (05-01-2018)

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com