Vous êtes ici

Quel sera le visage de Vichy en 2025 ?

La communauté d'agglomération Vichy Val d'Allier a produit un document qui nous projette à "l'horizon 2025".

Le quotidien La Montagne a sélectionné 10 projets, dont certains sont sur le point de se réaliser, d'autres représentant plus des pistes pour l'avenir.

1 L'éco parc industriel de Montpertuis. Le projet prévoit l'implantation d'une unité de production d'éthanol à partir de reliquats végétaux et forestiers.  L'agglo est notamment en relation avec Michelin, l'Inra ou encore Limagrain pour développer un pôle chimie verte sur l'ancien site Manurhin. Le projet dépendra du désir des industriels de venir ou pas. 

2 La mise en valeur de la Boucle des Isles. VVA parle d'une « reconquête de la berge au profit des piétons et des cyclistes ». Une passerelle pourrait relier les deux rives, au niveau du stade du Tir-aux-Pigeons et du pôle universitaire. L'ancienne piscine doit êre reconvertie «  au profit de nouvelles activités touristiques ou sportives » 
 
 
3 La rénovation urbaine du quartier Presles-Darcins. Le bailleur social Allier Habitat doit réhabiliter environ 300 de ses 442 logements. Un quart des logements sociaux sera détruit et « leur reconstruction sur un périmètre élargi » permettra d'aérer le quartier. Le Sichon, qui n'est pas canalisé dans ce secteur, fera l'objet d'une attention toute particulière.
 
4 Un nouveau pôle universitaire. Ce n'est pas un rêve mais un projet qui est sur le point de se lancer, avec la possible acquisition de la friche des Docks de Blois, à proximité de la voie ferrée, face au centre hospitalier.
La première brique est le transfert de l'école de kinés, aujourd'hui trop à l'étroit sur son site actuel du centre hospitalier. Le lieu est idéal : proche de la gare et de l'actuel pôle universitaire Lardy. Le site de 1,4 hectare laisse entrevoir d'autres possibilité d'aménagements (institut de réadaptation, parking couvert, résidence étudiante, hôtel d'affaires, commerces de proximité, etc...)  
 
5 La réhabilitation des berges du Sichon. C'est le cœur de l'agglomération, Cusset et Vichy, qui est concerné. Il est question de la mise en valeur de la rivière dans le centre historique de Cusset et dans le parc au niveau du quartier de Presles-Darcins. Un chemin piétonnier et cyclable est en projet jusqu'à une embouchure revisitée. Il est là aussi question d'une passerelle pour rejoindre le centre omnisports. 
 
6 Le parc naturel urbain port de Charmeil. Entre le pont de l'Europe et le pont Boutiron, le projet englobe les deux rives. Rive gauche, l'idée est de «  donner une plus grande place au milieu naturel fluvial, en développant des loisirs de plein air et de nature ». Le projet prévoit aussi de favoriser l'expansion des crues rive gauche, pour réduire les risques d'inondations. 
 
7 La création d'un nouvel établissement thermal. C'est une idée, vous l'aurez compris, pas encore un projet. Ce serait le bâtiment du thermalisme du XXI siècle, qui pourrait trouver sa place dans le cadre du projet d'éco-quartier, autour du stade Darragon, VVA parle d'un « établissement emblématique par la qualité de son architecture et la modernité des modes d'approche de l'eau thermale », tourné vers la nature et une approche plus sensorielle de l'eau thermale.
 
 
8 Nouvel axe d'entrée par le pont de l'Europe et le contournement nord-ouest. Le projet est directement lié à la réalisation du contournement nord-ouest par l'Etat et au développement de la zone de Montpertuis. Ce nouvel axe d'entrée dans le cœur urbain par le nord doit désengorger le pont de Bellerive, au sud. Il devra s'intégrer et déservir le parc naturel urbain, il desserivra également le centre omnisport, 
 
9 La Smart Thermal City. Au XXIe Vichy sera une « Smart Thermal City », ouverte sur les technologies du numérique. L'agglomération souhaite participer à la révolition Open Data (ouverture des données) sans que l'on sache vraiment pour l'instant ce que cela va engager. 
Des espaces de coworking sont en projet, notamment dans le cadre de la rénovation urbaine des Ailes-Darcins puis, plus tard, dans le projet d'éco-quartier de Vichy, à Saint-Yorre et Saint-Germain-des-Fossés. Cette démarche va de concert avec le développement de la fibre optique pour tous, qui aura fait du chemin d'ici cinq à dix ans. 
 
10. La rénovation du centre omnisport. Le "plateau sportif" vichyssois a été au coeur de l'activité de la commune depuis quatre décennies. L'ambition est de dynamiser des infrastructures qui ont pris de l'âge, par une remise à niveau. L'objectif est de faire émerger un plateau d'économie sportive ultra-moderne, bien au-delà des équipements de la rive gauche, notamment autour du stade Darragon.
 
Source : lamontagne.fr