Vous êtes ici

L'élu et entrepreneur vichyssois Gabriel Maquin raconte deux siècles de commerce

gabriel maquin

"Les pionniers du commerce, de 1820 à aujourd’hui", second  livre de Gabriel Maquin,  entrepreneur et élu vichyssois,  revient sur les mutations  du commerce en  France depuis deux cents ans.

gabriel maquin

Nouvelle aventure littéraire pour Gabriel Maquin, entrepreneur à succès et adjoint au maire de Vichy. Après son autobiographie, Mémoires d’un marathonien, ( Éd. Bleu Autour), parue en mars 2016, il sort Les pionniers du commerce ; de 1820 à aujourd’hui (Éd. Bleu Autour), dans lequel il revient sur les mutations du commerce en France depuis deux cents ans.

De la révolution industrielle à la révolution numérique. Un domaine bien connu de cet entrepreneur, parti de rien, qui possède aujourd’hui près de cent cinquante magasin s . « Étant passionné par ce milieu, je me suis senti légitime pour en parler ». Il revient ainsi sur les grandes familles françaises qui ont marqué l’industrie française. « J’ai voulu mettre en avant la ténacité et le courage de ces grands entrepreneurs qui font partie du fleuron économique français ».

Plus qu’un simple récit historique, c’est une véritable aventure humaine que narre Gabriel Maquin. « Ce fut un vrai plaisir à raconter, j’ai souhaité mélanger la grande et la petite histoire. La réussite de grandes enseignes s’est faite souvent en couple, comme les époux Boucicaut, qui ont participé à la construction du magasin Bon­marché à Paris, une merveille architecturale. » Cette dernière est d’ailleurs visible, dans ce livre de 385 pages, richement illustré d’affiches publicitaires et de photos d’époque, qui a nécessité deux ans d’écriture.

C’est ainsi que Gabriel Maquin a voulu rendre hommage à ces grandes enseignes, parfois décriées aujourd’hui. Et bien qu’acteur de ce secteur, il défend les commerces de proximité. « Je crois aux commerces de centre-­ville, qui permettent à une ville de garder une âme. C’est pour cette raison que je suis contre l’ouverture des grandes enseignes le dimanche. Je suis également pour le plan de redynamisation du centre­ville et de soutien des petites enseignes de Vichy. »

Ce livre est aussi une invitation à l’auto­entreprenariat et à la possibilité, de réussir, même dans le contexte actuel : « Il est toujours possible aujourd’hui pour un entrepreneur de réussir. » Concernant son avenir politique, Gabriel Maquin, adjoint au maire en charge du développement économique, de l’emploi et de l’urbanisme, est clair : « Dans la vie publique, je crois qu’il faut savoir quand passer la main, c’est pour cette raison que je ne briguerai pas de prochain mandat en 2020. Claude Malhuret a pour moi tout réussi, y compris sa succession. Je continue ma vie professionnelle dans le commerce dans toute la France. »

Source : www.lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com