Vous êtes ici

L’Élysée Palace aux mains d'investisseurs

L’Élysée Palace a changé de propriétaire. L’hôtel de cet ensemble immobilier de 9.000 mètres carrés pourrait rouvrir ou devenir une résidence seniors.

L’Élysée Palace n’appartient plus au groupe Partouche. L’énorme friche commerciale située rue de Paris a été rachetée par un groupe d’investisseurs mené par un promoteur immobilier auxerrois. « Cela fait trois ans qu’on travaille sur cet ensemble de 9.000 mètres carrés, explique le président de la société Financière Lomas, Claude Chanzy. Il a fallu reprendre le cadastre pour trouver une solution juridique. »

« Les copropriétaires ont accepté qu’une identification des lots soit faite »

Depuis plusieurs décennies, de multiples erreurs au niveau de la répartition des lots étaient présentes au sein de la copropriété. Avant toute transaction, les investisseurs ont missionné un géomètre et un notaire pour mesurer les surfaces de l’ensemble immobilier et vérifier que les lots (logements, commerces, caves) étaient attribués aux bons propriétaires.

« On ne peut pas construire un projet sur du sable, concède Dominique Gras, le président du syndic Les Trois Passages. Les copropriétaires ont accepté qu’une identification soit faite pour éviter tout problème de légalité sur l’origine des lots. Ils ont fait un gros effort de compréhension en misant sur l’avenir et la valorisation de leur fonds de commerce ou de leur appartement. Les acheteurs ont la volonté de faire aboutir le projet. Les tours de table sont constructifs. »

Les nouveaux propriétaires envisagent des travaux pour rouvrir l’ancien hôtel de l’Élysée Palace dans un premier temps, soit en lui redonnant sa vocation initiale soit en transformant les lieux en résidence seniors. « On a trois investisseurs intéressés : deux marques de résidence seniors et un hôtel », indique Claude Chanzy.

Créer un débouché dans la rue de l’Hôtel-des-Postes

Le projet, qui peut encore évoluer, pourrait comprendre des salles de conférence reliées directement à l’hôtel ou la résidence, des logements en accession à la propriété et une restructuration de l’ensemble commercial. Des discussions sont en cours. Les investisseurs voudraient acquérir d’autres surfaces dans le quartier.

« On veut racheter quelques commerces pour avoir un ensemble immobilier cohérent, explique Claude Chanzy. On aimerait prolonger le passage de l’Élysée pour créer un débouché sur la rue de l’Hôtel-des-Postes. » Deux cabinets d’architectes clermontois ont été missionnés par les investisseurs.

Source : lamontagne.fr