Vous êtes ici

L'ENTREPRISE VALMONT CONTINUE A ECLAIRER LE QATAR

Après avoir honoré une commande de 272 mâts lumineux pour le Qatar, en 2015,  Valmont, leader français du mât d’éclairage, poursuit son implantation au Moyen-Orient. Cela compense le recul du marché de l’éclairage public en France.

Valmont Charmeil Vichy

Le contrat exceptionnel est terminé depuis juin 2015. Valmont, leader français dans la fabrication de mât d’éclairage, a honoré sa commande de 272 colonnes lumineuses. Du haut de leurs 28 mètres, ces colonnes éclairent les huit kilomètres d’autoroute qui desservent le nouvel aéroport international de Doha, au Qatar.

Pour cette entreprise de 265 salariés, ce contrat de 16 millions d’euros, le plus gros jamais conclu par Valmont France, est une vitrine, un showroom à l’air libre.

50 M d’euros de chiffre d’affaires

Crée en 1957 sous le nom de Sermeto, l’entreprise a rejoint le groupe américain Valmont il y a 26 ans. Cette société, qui produit annuellement 90.000 mâts en acier et 20.000 en aluminium pour le marché français,  poursuit son implantation au Qatar. Dans l’enceinte de l’usine de Charmeil, près de Vichy, des poteaux d’éclairage de 17 mètres attendent leur départ pour être installer sur le golf de Doha.
« Sur la lancée du chantier de l’autoroute de Doha, nous avons eu des demandes de consultation, explique Bertrand See, directeur général de  Valm. Nous sommes référencés au Qatar et plus largement au niveau du Golf persique. Il y a beaucoup de projets où il faut apporter une touche esthétique et technologique. Nous sommes par exemple présélectionnés pour un marché d’éclairage du métro de Doha. »

La coupe du monde de football 2022

Mais la baisse du prix du baril de pétrole n’est pas favorable aux affaires. « Si en 2015, cela n’a eu d’impact, cette année, les pays du Moyen-Orient ont pris des mesures, soit en supprimant des projets, soit en étant moins exigeants », souligne le directeur général qui surveille la lente remontée des cours du pétrole.

Bertrand See attend aussi un projet d’envergure pour le Moyen-Orient : la coupe du monde de football 2022. « Cela va être un moteur, affirme-t-il. Nous travaillons déjà sur des appels d’offres. »

Marché français est en recul de 30 %

Si Valmont s’est intéressé au marché Qatar, c’est pour trouver des axes de redéploiement pour faire face à la baisse sur le marché français. « Nos clients sont des collectivités qui doivent faire face à la baisse de dotation, explique le directeur général. Elles doivent faire des arbitrages au niveau des dépenses. Et c’est souvent que les équipements. On constate que le marché français est en recul de 30 % depuis trois ans. »

Valmont a toutefois tout fait pour rester le leader national. « Nous redoublons d’attention envers nos clients en matière industrielle et de service, précise le responsable. Le Moyen-Orient reste un axe de diversification mais toujours au côté du marché français. »

Source : www.lamontagne.fr