Vous êtes ici

La centrale de Bayet rachetée par un groupe français

La centrale de production d'électricité à gaz combiné, qui emploie 32 personnes, passe d’Alpiq à Direct Énergie.

Le groupe suisse Lausanne - Alpiq a annoncé, vendredi 2 octobre, la cession de sa centrale de production d’électricité de Bayet (Allier) au groupe français Direct Énergie.

Les représentants d’Alpiq sont venus annoncer la cession aux 32 salariés avant de publier un communiqué de presse.

Ce transfert correspond à un changement de stratégie de la part du groupe helvète, qui cède ainsi son unique centrale électrique en France.

En renfort des centrales nucléaires en cas de pic de consommation

De la même manière, l’acquéreur, le groupe français Direct Énergie, amorce une nouvelle politique : jusqu’à présent, Direct Énergie se consacrait seulement à la vente et au négoce d’énergie. Bayet est sa première centrale de production d’électricité.

L’usine de Bayet, d’une capacité de 408 MW, est entrée en service le 1er juillet 2011. Elle utilise la technologie du CCG (Cycle Combiné Gaz) permettant une production d’électricité plus flexible et mieux respectueuse de l’environnement grâce à un rendement plus performant, d’après le groupe Alpiq.

Cette centrale est dite de semi-pointe, c’est-à-dire qu’elle fournit de l’électricité à RTE en cas de demande accrue d’électricité, afin de compléter l’énergie produite par les centrales nucléaires et être distribuée sur tout le territoire. Lorsque la demande est encore plus forte, par exemple par grand froid, les centrales à fioul viennent en complément des centrales à gaz.

L’usine située au sud de Saint-Pourçain-sur-Sioule, en bordure de la RD 2009, emploie 32 salariés, mais une dizaine de personnes supplémentaires travaillent pour elle en sous-traitance.

Source : http://www.lamontagne.fr - photo Bigard Philippe