Vous êtes ici

Le groupe Vicat a investi 4,5 millions d’euros pour un gazéifieur dans sa cimenterie de Créchy

Le groupe Vicat a investi 4,5 millions d’euros pour un gazéifieur dans sa cimenterie de Créchy. Ce dispositif unique en Europe permettra de diminuer encore la part d’énergie fossile utilisée pour la fabrication du ciment. 

Vicat

Le gazéifieur de la cimenterie de Créchy va rentrer en période de test au mois de mars. © victoria pulido

4,5 millions d’euros: C'est le coût du projet de gazéifieur que Vicat a lancé il y a sept ans. Ce dispositif utilise des déchets de bois non broyés de classe B, comme des planches ou contre-plaquée d’ameublement. Chauffé à 800°C, le bois se gazéifie. Ce gaz est ensuite utilisé pour fournir la chaleur nécessaire à la fabrication du ciment.

80% : La cimenterie de Créchy emploie déjà plus 80 % d’énergie provenant de la revalorisation. Dans le four de la cimenterie, Vicat brûle du bois broyé provenant de traverses de chemin de fer, de poteaux en bois traités, de mobilier recyclé. Mais aussi des semences déclassées ou des pneus de voiture récupérés localement. Le manufacturier Michelin profite des flammes de Créchy pour faire disparaître ses prototypes de pneus à Créchy. Le gazéifieur permettra d’augmenter la part de substitution de 5 à 15%.

Trois millions de tonnes : Les cinq cimenteries françaises du groupe Vicat  fabrique 3 millions de tonnes de ciments chaque année.  Pour fabriquer du ciment, il faut chauffer à 1.450 °C une fine farine constituée principalement de calcaire et d’argile, provenant de carrières locales.  Puis grace à une flamme à 2.000 °C, on obtient du clinker qui est ensuite broyé pour faire le ciment.

1817 : Né en 1786, Louis Vicat découvrit la fabrication du ciment artificiel en 1817. Cet ingénieur et polytechnicien des Ponts et chaussées présenta cet invention à l'Académie des Sciences l'année suivante. Guy Sidos, l'actuel directeur général du groupe Vicat, représente la septième génération de la famille de Louis Vicat à diriger le groupe.

100 : C'est le nombre de salariés du groupe Vicat dans le département de l'Allier (le groupe compte 8.000 collaborateurs dans onze pays).

La cimenterie de Créchy compte 75 de ces 100 salariés. Les autres collaborateurs de l'Allier sont répartis dans une agence de transport, quatre centrales à béton et six carrières. Le ciment contient près de 80% de calcaire et près de 20% d'argile.

Vicat

Thibault Dumortier, directeur de la cimenterie Vicat de Créchy,  à coté du gazéifieur.

Source : www.lamontagne.fr

Voir la fiche de Vicat

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com