Vous êtes ici

Vichy panse ses plaies au lendemain du violent orage de grêle

Au lendemain du violent orage qui s'est abattu sur l'agglomération de Vichy,  les habitants ont constaté les dégâts provoqués par les trombes d'eau et les grêlons. Le centre ville a été particulièrement touché. Les commerçants travaillent d'arrache pied avec les pompiers pour ouvrir au plus vite leur boutique.
 
pompiers Vichy

Ce matin, Vichy s'est réveillé sous une fine couche de brouillard. Il y a de l'humidité dans l'air. Hier soir, entre 20 h 30 et 20 h 45, des trombes d'eau et de grêles se sont abattues sur l'agglomération. La pente douce depuis la gare de Vichy jusqu'à la place Charles-de-Gaulle a joué le rôle d'entonnoir. Et l'eau et les grêlons se sont accumulés dans le centre ville.

Ce matin, la rue Georges-Clemenceau, l'une des plus commerçante de Vichy, était encore sous l'eau. les grilles d'évacuation étant bouchées par des feuilles. Des feuilles, on en trouve d'ailleurs partout sous les arbres et au pied des haies dans l'agglomération. Ne parlons pas des jardins et pots de fleur qui ont été hachés.
 
Ce matin, à 7 heures, les sapeurs pompiers de Vichy, qui ont reçu du renfort de leur collègue des villes aux alentours, avaient déjà effectué 220 interventions. " Au fur et mesure que les commerçants ou les gens se réveillent, ils nous appellent en découvrant leur cave inondée", explique l'adjudant chef Clémençon.
 
L’hôtel les Célestins, dont le sous sol a été aussi inondé, n'avait pas encore d’électricité ce matin. Et les salariés ce matin faisaient la chaîne avec des seaux pour évacuer les grêlons.
 
Source : lamontagne.fr