Vous êtes ici

La commune de Châtel-Montagne parie sur l’escalade pour attirer les touristes

escalade

L'escalade a le vent en poupe. Cette discipline qui deviendra "olympique" en 2020 voit le nombre de ses adeptes se multiplier au fil des ans. Châtel-Montagne a décidé de parier sur l'avenir avec ce sport. Il y a trois ans, elle a aménagé deux sites dans la Montagne bourbonnaise.

escalade

« En Montagne bourbonnaise, on a des sites qui correspondent  à 90% des grimpeurs. On a un rocher très agréable et adhérent, on a des difficultés techniques qui vont crescendo sans pour autant être extrêmes. Donc on a tout à faire ! »

Raphaël Gaime est l'un des huit guides de haute-montagne que compte l'Auvergne.  Installé dans l'Allier, il partage sa vie entre les sommets de la planète et les rochers de la montagne bourbonnaise. Ce relief culmine à 1287 mètres au Puy de Montoncel. Sur le site des Darots, la paroi ne fait que 50 mètres de haut : une hauteur idéale pour s’initier à l’escalade. C’est d’ailleurs le guide qui a imaginé les prises, posé les pitons et tracé les voies. 

Depuis 3 ans,  plus de 200 personnes découvrent chaque année l'escalade à Châtel-Montagne. En 2015, cette commune de l'Allier, qui fait partie de l'agglomération de Vichy Communauté, a décidé d'équiper deux sites sur son territoire. Le site des Darots aménagé par Raphaël Gaime et celui de Grandbois qui propose une via corda au cœur de la rivière Besbre. Le parcours, agrémenté de deux tyroliennes, est accessible avec le même matériel que celui de l'escalade et disponible à la location dans le village.

Un pari gagnant pour la commune car les amateurs de grimpe sont de plus en plus nombreux : 23 000 licenciés en Auvergne et plus de 80 000 en France. « Cela permet d’amener une autre catégorie de touristes, aussi bien familiale que sportive. Çela entre dans le cadre du développement touristique de Châtel » explique Françoise Semonsut, maire de la commune.

D'autre sites d'escalade accueillent également des grimpeurs dans l'Allier : le rocher Saint-Vincent, la Pierre fendue ou encore Saint-clément. Et ce n’est qu’un début : une quinzaine d’autres spots pourraient voir le jour.

 

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com