Vous êtes ici

Ils s’engagent pour Vichy

Les membres de la Jeune Chambre Économique de Vichy et sa région mènent des projets en lien avec les enjeux du territoire. L’association fête ses 40 ans.

Non la Jeune Chambre Économique de Vichy et de sa région n’est ni un club service, ni un syndicat, ni une association de jeunes chefs d’entreprise. Cette association a pour but « de mener des actions pour résoudre des problèmes du territoire » indique Tanya Sander, présidente de l’association et membre depuis juillet 2012. « La JCE cherche simplement à être l’expression de l’intérêt général. C’est une association qui est à la fois laboratoires d’idées, force de proposition et champ d’action », reconnaît Jean Marty, un des membres fondateurs et aujourd’hui sénateur. 

Les thèmes  des projets sont variés : environnement, social, emploi, innovation, aménagement du territoire... Cet été, les membres de la Jeune Chambre de Vichy ont par exemple organisé un concours de l’entreprise exemplaire et innovante. Il y a deux ans, « nous avons mené l’action « Osez Citoyen » pour faire la promotion du bénévolat auprès des jeunes car on constate un désengagement des jeunes », souligne la présidente.

« Melting-pot professionnel »

La seule obligation pour adhérer est d’être âgé  de 18 à 40 ans. Les membres actuels viennent de différents milieux socioprofessionnels : paramédical, profession libérale, bâtiment, enseignement. « C’est un melting-pot professionnel », sourit Clément Failly, qui a rejoint la JCE de Vichy en juillet. « Quand j’ai arrêté d’être arbitre de football, l’un des trois piliers de la vie, l’associatif, me manquait. Alors après en avoir parlé avec Stéphanie (Gayet) et d’autres personnes ainsi que quelques recherches sur Internet, je me suis engagé ».

Ces différences, ils s’en nourrissent. « Le fait de rencontrer d’autres personnes m’a plu. Et on mène des actions différentes de ce que l’on peut faire au travail », explique Stéphanie Gayet, membre depuis juillet. Arrivée à Vichy pour raison professionnelle, Anne-Sophie Ravache a créé des relations par le biais de la Jeune Chambre Économique depuis 2009. « Cela permet de tisser des liens et de mener des actions différemment que dans le cadre professionnel. » Elle poursuit « c’est un apport au niveau personnel et professionnel. Les formations que propose la JCE m’ont permis d’être moins réservé. Je suis plus à l’aise avec mes patients ».

Apport personnel et professionnel

L’association propose, en effet, une cinquantaine de formations aux axes variés : gestion du stress, organisation d’une réunion, connaissance du mouvement, improvisation théâtrale, mener un projet... « Elles se déroulent lors des congrès », indique Anne-Sophie. « Ces formations sont mises à l’échelle de tous. Chacun évolue à son rythme. Il n’y a pas de compétition », ajoute Clément Failly. Stéphanie, de nature timide, reconnaît que cela l’a aidé pour la prise de parole en public et pour défendre un projet. « On comprend davantage la personne en face de nous. De plus, cela se fait dans une ambiance conviviale. Il n’y a pas de jugement », souligne Stéphanie.

Ces formations sont également ouvertes aux observateurs, des personnes qui n’ont pas encore adhéré à la JCE. Claire Delalande est dans cette situation depuis août. « Je regarde comment fonctionne l’association », précise-t-elle. Si elle adhère, Claire espère apporter son savoir-faire et ses compétences. La jeune femme a déjà une idée des projets qu’elle proposerait. « Ce serait une action qui favoriserait l’installation de jeunes chefs d’entreprise. »

Clément Failly a aussi quelques pistes. « J’ai des idées concernant le niveau associatif local. D’autres ont plus un caractère socio-économique. Je les note au fur et à mesure. La JCE nous pousse à réfléchir à comment améliorer les problèmes  de la vie en général. »

Actuellement, les Vichyssois de la JCE consacrent leur réunion hebdomadaire au quarantième anniversaire qui sera célébré le samedi 31 octobre en mairie, et à la recherche de partenaires pour cette journée.

En 2016, « les actions seront dirigées autour de l’emploi et des nouveaux arrivants. Le deuxième projet concerne l’environnement avec le recyclage du verre. La JCE l’a initié il y a 40 ans et cela s’est développé dans toute la France. Il y aura une table-ronde et pourquoi pas un concours avec des écoles, des ménages ou des entreprises », conclut la présidente Tanya Sander.

Leurs Projets

Près de 90 projets ont été menés par la JCE de Vichy et de sa région. Parmi lesquels :

1975 : Recyclage du verre. Un projet naît à Vichy et développé sur l’ensemble du territoire national avec les containers de récupération

1980 : les oscars éco-energies, suite au premier choc pétrolier et développement des stationnements réservés aux personnes handicapées.

2010 : Thermographie aérienne de Vichy et sa région : survol de la ville de Vichy avec un hélicoptère équipé pour la mesure des déperditions de chaleur des toitures des habitations.

2012 : « training job Kfé » : La rencontre d’étudiants et de professionnels pour sensibiliser les étudiants futurs entrant sur le marché du travail.

2013 : « Osez Citoyen » : promotion du bénévolat chez les jeunes de moins de 30 ans.

2015 : concours de l'entreprise exemplaire et innovante (C2EI).

 

contact.jce.vichy@gmail.com

http://www.facebook.com/jcevichy

 

Source : La Semaine de l'Allier