Vous êtes ici

La langue française au centre de tous les débats

cavilam vichy

À l’occasion du 70 e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, le Cavilam-Alliance française, RFI Savoirs et TV5 Monde se sont associés pour lancer un projet pédagogique.

cavilam vichy

Michel Boiron, directeur du Cavilam, Yvan Amar et Loïc Depecker ont présenté le nouveau projet qui engendrera d’autres débats

«Regards croisés sur la déclaration universelle des droits de l'homme ». Voilà le thème du nouveau projet lancé à l'occasion du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'Homme, par le Cavilam-Alliance française, TV5 Monde et RFI. Un événement en présence d'Yvan Amar, journaliste RFI International et de Loïc Depecker, délégué général à la langue française et aux langues de France.

La première Déclaration des droits de l'Homme date de 1789, et la seconde de 1948 avec le rajout du mot « universelle ».

Yvan Amar a évoqué la notion du droit, de l'Homme et des droits humains. « L'expression "Les droits de l'Homme" a un aspect pléonastique car avoir des droits fonde un être humain. Les animaux se défendent par instinct mais n'ont pas d'idéologie. Les droits des enfants sont imaginés par les adultes mais n'érigent pas en droit » affirme-t-il.

L'intervention de Loïc Depecker a mis en exergue « l'importance de notre langue française qui est une langue de la mondialisation. La modernité du français est à construire. Certaines expressions sont vieilles (ardoise en 2011 pour pad ou tablette). La néologie est un jeu intellectuel. Le travail d'aménagement terminologique est nécessaire pour qu'elle évolue dans le temps et notamment dans le domaine du sport ou des sciences fondamentales tout en essayant d'éviter l'utilisation de l'anglais. Une bataille de la communication. En Scandinavie, le passage à l'anglais est effectif. La valeur d'une langue se vérifie avec son corpus, son statut et la construction des relations avec les autres langues ».

« Une langue de la mondialisation »

Yvan Amar conclue : « Même si 90 % de la population n'ont pas le français comme langue maternelle, ils écoutent la radio d'informations (RFI International) pour entendre, entretenir leur français ou se mettre en relation avec des français. »

Durant cette saison estivale, 600 enseignants de la langue française du monde entier se perfectionneront au Cavilam.

Source : www.lamontagne.fr

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com