Vous êtes ici

La saison thermale est lancée

Après les normes 9001 et Aquacert, les Thermes de Vichy ont décroché la norme environnementale 14.001 en novembre. Un plus pour la saison qui a démarré lundi aux Thermes des Dômes.

En renégociant le prix d'achat de ses verres à curiste, les Thermes de Vichy ont réussi à les rendre plus attractifs. Du coup, ils en vendent cinq fois plus.

N'allez pas y voir qu'une volonté de profit. Cela s'inscrit dans la démarche de qualité environnementale lancée il y a trois ans par la Compagnie de Vichy.

Une démarche récompensée en novembre dernier par l'obtention de la norme ISO 14.001. Cette certification reconnaît et quantifie toutes les actions mises en place pour limiter l'impact des Thermes sur le milieu naturel.

La seule station avec trois certifications. Cette histoire de gobelet illustre très bien cela. Désormais, les curistes pourront soit acheter un contenant en verre et son croquignolet panier, soit ils auront à leur disposition un verre en plastique dur et recyclable qu'ils garderont à la fin de leurs trois semaines de cure.

Avant cela, pour prendre ses eaux, un curiste disposait de gobelets en plastique jetables. Il lui en fallait 3 ou 4 par jour, à multiplier par 18 jours de cure. Et tout cela pour 7.700 curistes chaque année. « Si nous avons lancé ces gobelets durables, c'est suite à des remarques de curistes qui étaient sensibles au fait d'en jeter chaque jour, explique Jean-Luc Sicot, directeur des Thermes de Vichy. Après la norme ISO 9001, pour l'amélioration de la satisfaction client, et la norme Aquacert thermalisme, pour l'hygiène et la sécurité, la certification environnementale ISO 14.001 est un nouvel atout pour améliorer la qualité des thermes. »

Ce n'est pas la qualité des eaux qui va être améliorée, la certification Aquacert est là pour ça, c'est la gestion des ressources et déchets produits par les thermes. Cela commence par les achats. Les produits d'entretien classiques sont progressivement remplacés par des produits respectueux de la nature.

Pour les déchets, le réseau de tri est complet et il équipe toutes les structures.

« Avec des contrôles et des audits qui débouchent sur des propositions et actions, tout est passé au peigne fin pour limiter tout ce qui développe de la pollution, souligne le directeur. Nous sommes la seule station thermale de France à avoir ces trois certifications. »

Deux nouveautés. Les Thermes, dont la saison a débuté lundi dernier aux Dômes, ont lancé deux nouveautés. La première s'appelle Thermaligne. « Il s'agit d'un programme validé par l'Agence régionale de santé qui est la suite du programme Maigrir à Vichy, indique Jean-Luc Sicot. Totalement individualisé et personnalisé, ce programme est un échange d'informations entre le patient et des professionnels de la santé pour aider les personnes qui viennent en cure pour un trouble métabolique ou un excès de poids. »

Après le médecin thermal, une infirmière, un coach sportif et une diététicienne forment le trio qui analyse les besoins des patients. « Il faut qu'il comprenne comment fonctionne sa maladie pour essayer de limiter son implication sur son quotidien », explique le directeur.

Avec leur seconde nouveauté 2015, les Thermes de Vichy jouent un peu les agences de voyage. « Nous proposons des idées week-end avec une thématique thermale ou culturelle, indique Jean-Luc Sicot. Les gens recherchent des week-ends découverte. Nous voulons leur faire découvrir Vichy à travers les week-ends détente, shopping, patrimoine ou en amoureux. »

Source : lamontagne.fr

 

www.vichy-thermes-domes-hotel.fr/vichy/vichy-station-thermale