Vous êtes ici

Bellerive : la zone des Calabres s'étoffe

La zone des Calabres de Bellerive, mieux connue sous le nom de zone Saint-Maclou, va s’étoffer progressivement, de mi-décembre à fin mars.

Les enseignes ont pris possession des coques livrées cette semaine par le promoteur immobilier. Des coques posées sur pilotis, puisqu'en bordure de la RD 6, entre Bellerive et Charmeil, on se trouve en zone inondable.

Elus et entrepreneurs en visite des locaux

Dès la mi-décembre, un premier magasin ouvrira ses portes : le nouveau Saint-Maclou déménagera de quelques dizaines de mètres. Puis ce sera au tour de La Boucherie et d'Intersport, en attendant une quatrième enseigne. Voici l'état d'avancement de chaque projet.

Le nouveau Saint-Maclou ouvert le 15 décembre. Côté Saint-Maclou, on ne traîne pas. Le magasin à peine livré, l'agencement a déjà débuté. Le nouveau magasin, plus petit que l'ancien de 200 m² (1.700 m² au total), sera ouvert le 15 décembre. Le directeur, Hervé Mazel, annonce un nouveau concept de magasin, plus fonctionnel puisque la structure du bâtiment permet de n'avoir aucune cloison ni pilier. Il a déjà réalisé les trois recrutements prévus, portant ses effectifs à dix-neuf salariés.

Le restaurant La Boucherie fin février. La deuxième enseigne qui ouvrira ne sera pas Intersport mais la Boucherie. Ce restaurant spécialisé dans la viande, dont la construction vient de débuter, sera livré fin février, début mars. L'établissement, qui comptera une centaine de places assises et sera ouvert sept jours sur sept, sera dirigé par un couple de franchisés indépendants, originaires de la région. Ce restaurant sera le 140ème de l'enseigne en France. Entre 10 et 15 emplois, en cours de recrutement, sont créés. Cela faisait plusieurs années que l'enseigne cherchait un emplacement sur l'agglomération.

Intersport arrivera en dernier. L'enseigne la plus marquante de la zone se fera désirer. Si les franchisés, Agnès et Serge Courriol, qui possèdent déjà trois magasins dans le Puy-de-Dôme, n'ouvriront que fin mars, c'est pour coller à la stratégie de l'enseigne : Intersport estime que le début du printemps est une bonne période d'ouverture de magasins. Une quinzaine de salariés seront recrutés. Le directeur est un des collaborateurs actuels d'Agnès et Serge Courriol : Loïc Yzon.

L'ancien Saint-Maclou sera réhabilité

Quel avenir pour l'ancien Saint-Maclou ? Le bâtiment ne sera pas livré aux pelleteuses. Le promoteur entend le réhabiliter et le proposer à une nouvelle enseigne. La rénovation devrait débuter en juin. Aucune enseigne n'est pressentie pour l'instant.

Source : lamontagne.fr