Vous êtes ici

Le centre commercial des 4 Chemins a 15 ans

Pensé au milieu des années 1990, bâti au début des années 2000, inauguré en avril 2002, le centre commercial des Quatre-Chemins constitue, près de vingt ans plus tard, le site commercial majeur du cœur de ville vichyssois.

centre commercial des 4 Chemins Vichy 

En coeur de ville, le centre commercial des Quatre-Chemins est devenu un pôle central

Quinze ans déjà… Certains se souviennent certainement de l’ouverture en grande pompe, en cette année 2002, de ce qui devait être à l’époque le nouveau centre commercial majeur de la ville, avec ses multiples boutiques, ses enseignes prestigieuses, son cinéma (le casino n’arrivera qu’en 2004). Une révolution commerciale était alors en marche, et c’est donc à raison de trois millions en moyenne par an, depuis, que les clients se sont rendus dans ce qui constitue aujourd’hui un  un pôle d’attraction central.

Avant d’accueillir le centre commercial, le secteur des Quatre Chemins abritait un hôpital militaire. Devenu une friche en plein cœur de la ville, celui-ci est détruit en 2000. Quatre ans auparavant, un projet international de réhabilitation du site avait été lancé. Des projets de maison de retraite ou d’hôtel sont évoqués. C’est finalement le promoteur hollandais MDC qui remporte l’appel d’offres avec un projet de plus de 14.000m2 de surface commerciale. Le centre des Quatre Chemins est inauguré le 27 avril 2002 en présence d’une foule massive de chalands et de curieux.

Pourtant, aux prémices de ce projet, tout le monde ne voyait pas d’un bon œil l’arrivée de ce vaisseau commercial en plein centre. Et notamment les commerçants des rues voisines. « Il y avait des pour mais aussi des contre, certains craignaient que le centre n’attire tous les clients », explique aujourd’hui Nadine Chabry-Panafieu, directrice du site depuis 2003. « Mais aujourd’hui les commerçants ont vu que le centre avait eu des effets positifs. Sa fréquentation profite à tous les commerces autour ». Une fréquentation de 45 millions de visiteurs en quinze ans, donc, strictement établie grâce à des compteurs situés aux entrées, et qui constitue « un chiffre important ».

Une affluence qui évolue

Pourtant, et aux dires de certains commerçants, il semble que l’affluence observée sous la grande coupole soit un peu moins dense aujourd’hui que lors des premières années d’ouverture. Ce qui s’explique par l’effet de curiosité qui s’est estompé au fil du temps, d’abord, et aussi par l’ombre de la crise économique. Mais aussi par des facteurs moins évidents à percevoir : les travaux qu’ont pu effectuer en leur sein ces dernières années des villes comme Moulins, Montluçon où Clermont-Ferrand. « Quand ces villes faisaient des travaux dans leurs centres, cela nous a apporté beaucoup de clients », reconnaît ainsi Nadine Chabry-Panafieu, qui se souvient d’une époque où 50 % des visiteurs du centre n’étaient pas des Vichyssois. Une proportion peut-être moins faible aujourd’hui, même si les Quatre-Chemins continuent, comme le reste de la  ville, d’attirer des promeneurs de tous horizons.

Un bilan globalement positif

Aussi, à l’heure du quinzième anniversaire, c’est un bilan globalement positif qui est tiré sur l’activité du centre. « C’est une réussite, de plus le centre a été très bien pensé architecturalement », se réjouit d’ailleurs la directrice. Un avis partagé par les commerçants, qui soulignent tous la qualité de l’emplacement. Et le fait que la grande majorité des 20 enseignes actuelles soit là depuis le début prouve d’ailleurs qu’elles y trouvent leur compte. Seul regret relevé par les commerçants comme par la directrice du site : la fermeture du casino et de sa brasserie fin 2015, qui constituaient un facteur supplémentaire d’attraction pour le centre. « Mais j’espère qu’une nouvelle brasserie s’implantera très vite », conclut Nadine Chabry- Panafieu.

Source : www.lamontagne.fr