Vous êtes ici

Un pôle « Sport santé » conforte le Creps

Le secrétaire d’État aux sports, Thierry Braillard, a installé, hier, le pôle ressources national « Sport santé bien-être » au Creps de Vichy.

Ce dispositif du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a pour objectif d’animer le réseau d’acteurs du « sport santé » . Son transfert au Creps de Vichy « s’inscrit dans la volonté du gouvernement de renforcer nos régions, de les rendre plus compétitives et plus attractives, a expliqué Thierry Braillard. Le pôle va contribuer à relever deux défis : la prescription médicale physique et sportive et la lutte contre l’inactivité physique. »

« Donner au Creps un rôle important »

Menacé plusieurs fois de fermeture, le Creps de Vichy renforce maintenant ses compétences avant son transfert à la grande région à partir du 1er janvier 2016. « Le gouvernement a voulu donner au Creps de Vichy un rôle important, a souligné le secrétaire d’État. Un rôle nationalement important. » Son pôle « Sport santé bien-être » travaillera en lien étroit avec l’Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité (Onaps) créé et hébergé au CHU de Clermont-Ferrand depuis la rentrée. Cette structure est financée sur trois ans, à hauteur de 500.000 €, via notamment le concours de la fondation Coca-Cola.
Elle doit devenir un lieu de recherches, d’expertises et d’analyses pour promouvoir la pratique de l’activité physique et sportive en établissant un état des lieux par région, par sexe, par âge et par pathologie.

« La structure emploie trois personnes pour l’instant, explique Martine Duclos, chef du ser vice de médecine du sport au CHU de Clermont-Ferrand et présidente de l’observatoire. Son rôle est de mieux évaluer la sédentarité et l’activité physique sur les territoires. À Vichy, le pôle va expliquer à la collectivité territoriale et aux médecins quels sont les moyens pour mettre en place une activité physique et pour l’évaluer. »

 

Source : La Montagne du 23/10/15