Vous êtes ici

Le New Deal Ambition Auvergne version 2018 marche fort

new deal auvergne

Déjà 250 CV envoyés aux entreprises participantes, une soixantaine de postes pourvus : le New Deal Ambition Auvergne version 2018 suscite un engouement certain. Lancé en 2012, ce dispositif a déjà permis à 400 personnes et leur famille de s’installer en Auvergne.

new deal auvergne

Dessin : Deligne © Rédaction LOCALE

Deux mois après son lancement par l’Agence des Territoires d’Auvergne, le New Deal Ambition Auvergne rencontre un franc succès : près de 250 CV ont été envoyés aux cinquante entreprises du territoire participant à ce nouveau volet d’une opération initiée en 2012, ce New Deal 2018 promettant des « emplois durables et à haut potentiel d’évolution ».

Ce dispositif unique en France permet aux non Auvergnats, où aux Auvergnats se déplaçant à plus de cinquante kilomètres de leur résidence, de venir s’installer sur le territoire en bénéficiant de trois mois de loyer « offerts » (il s’agit précisément d’une aide à hauteur de 500 euros par mois pendant trois mois).

Près de 90 offres encore à pourvoir

Depuis novembre, le site dédié au dispositif a généré près de 14.000 visites ; les entreprises partenaires ont reçu plus de 250 CV et déjà  60 offres ont été pourvues. Les candidats qui souhaitent rejoindre une entreprise à fort potentiel, dans un cadre de vie des plus agréables de France, peuvent profiter du dispositif jusqu’au 9 février 2018 : près de 90 offres sont encore à pourvoir dans des domaines très divers, allant de l’ingénierie aux activités commerciales en passant par le community management.

Qui sont les bénéficiaires du New Deal ?

L’Agence des Territoires d’Auvergne a interrogé les nouveaux auvergnats qui ont pu profiter du New Deal depuis 2012 (sondage réalisé auprès des bénéficiaires, par mail, entre le 27 novembre 2017 et le 20 décembre 2017). Voici les résultats : 

D’où viennent-ils ?

27 % viennent d’île-de-France .

21% arrivent de l’ancienne région Rhône-Alpes, désormais rattachée à l’Auvergne.

L’Occitanie (14%) et les Hauts-de-France clôturent ce top 4.

Qui sont-ils ?

Ils sont âgés en moyenne de 36 ans, plus de la moitié viennent en couple (53 %).
88 % sont toujours installés en Auvergne.

Pourquoi l’Auvergne ?

87 % mentionnent la proximité avec la nature,

62 % citent le coût de la vie (73 % lorsqu’il concerne d’anciens Franciliens !),

49 % évoquent la présence de nombreux lieux d’intérêt (loisirs, sports, tourisme).

26 % affirment avoir été agréablement surpris par la nature et l’environnement, citant notamment la proximité des espaces naturel.

23 % citent par la qualité de vie, largement supérieure à leur ancien lieu de résidence en termes de sérénité et de dynamisme des villes.

Source : www.lamontagne.fr

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com