Vous êtes ici

Vichy Agglomération, futur nom de l'agglo

En conférence des maires, la semaine passée, c’est Grand Vichy qui était sorti. Craignant d’évoquer l’époque du gouvernement de Pétain, les élus de VVA l’ont rejeté, hier soir, et choisi Vichy Agglomération.

 

vue aerienne vichy agglomeration

Trouver un nom à la nouvelle communauté d’agglomération, qui naîtra au 1er janvier de la fusion de Vichy Val d’Allier (VVA) et de la communauté de communes de la Montagne bourbonnaise ?

La tâche n’est pas si simple entre des montagnards soucieux de ne pas avoir l’impression d’être « annexés » par l’imposant voisin et des Vichyssois craignant de voir le nom de leur ville être encore une fois associé à la période la plus sombre et encombrante de son histoire. Ce fut tout le débat, hier soir, au conseil communautaire. Finalement, à une large majorité, les délégués communautaires ont choisi le simple et consensuel Vichy Agglomération. Ce nom sera soumis au préfet avant le 1er octobre prochain, si les élus de la CCMB, bien sûr, le valident.
 
"Garder VVA : un casus belli"
 
Car « Grand Vichy », le nom qui était ressorti de la conférence des 38 maires, organisée la semaine dernière, n’est pas du tout passé. C’est Christophe Pommeray (PRG, Vichy) qui, le premier, a averti l’hémicycle de l’ambiguïté du nom, susceptible de rappeler le régime de Pétain. Selon lui, le collaborationniste Jacques Doriot a utilisé, en 1942, dans un discours, le terme de Grand Vichy. « Là, c’est évident qu’on va se tirer une balle dans le pied », a répondu Claude Malhuret, qui l’ignorait.  « Depuis 25 ans que je suis maire de Vichy, j’ai vu des gens s’émouvoir pour moins que ça ». 
 
Dans ce cas, pourquoi ne pas garder le nom de Vichy Val d’Allier, comme l’ont défendu Christophe Pommeray et l’ancien président (PS) Jean-Michel Guerre?? Parce que les élus de la CCMB, pour leur fibre montagnarde et donc leur crainte de se sentir annexés, veulent un nouveau nom. « C’est un casus belli », a résumé Claude Malhuret.
 
Et puis, garder Vichy Val d’Allier, ce serait continuer à faire vivre le sigle VVA qui a l’inconvénient d’occulter le nom de la ville-centre, connue internationalement, ont rappelé Claude Malhuret et son vice-président LR Frédéric Aguilera.
 
Malgré ce débat qui a semblé éliminer quelques possibilités, le président a soumis au vote cinq noms : Vichy Agglomération et Vichy Communauté (éliminés la semaine passée en conférence des maires), VVA, Grand Vichy et Vichy Territoires (*), proposé, hier soir, par Jean-Yves Chégut (Cusset, DVG). Et c’est Vichy Agglomération qui arrivé largement en tête au second tour, avec 31 voix contre 15 à Vichy Communauté.
 
Source : lamontagne.fr
Photo : Les 4 vents