Vous êtes ici

Les ostéopathes pourront de nouveau être formés à Vichy

Alors qu’il avait perdu son agrément en août 2015, l’Institut de Formation Supérieure d’Ostéopathie de Vichy l’a retrouvé début mars. Après une année blanche, sans élève, la seule école de ce type en Auvergne se prépare pour la prochaine rentrée.

ifso vichy

Du côté de Vichy, on a poussé un gros « ouf » de soulagement début mars. Sept mois après avoir perdu son agrément, la seule école d’ostéopathes d’Auvergne est à nouveau autorisée à dispenser ses formations dans des cursus de 3 ou 5 ans. Dès la rentrée prochaine, 97 places sont disponibles. A terme, ce sont 274 étudiants que l’IFSO pourra accueillir dans ces locaux du Pôle Lardy.

Comme 13 autres établissements, l’école d’ostéopathie de Vichy avait été victime de la réforme de la formation des ostéopathes adoptée fin 2014. Cette réforme visait, pour résumer, à réduire le nombre de praticiens alors que la population d’ostéopathes est passée de 11 000 professionnels en 2010 à 22 000 en 2015.

L’école vichyssoise n’avait pas perdu son agrément à cause de la qualité de sa formation, reconnue bien au-delà des frontières métropolitaines, mais en raison d’une interprétation des textes. Pour se mettre en conformité, l’IFSO a revu la convention qui le lie à son hébergeur, le Pôle Lardy.

Aujourd’hui, la France compte 31 écoles d’ostéopathes. Vingt-et-une d’entre elles sont exclusivement réservées aux étudiants non issus des professions de santé. Cinq sont mixtes et, enfin, cinq autre sont uniquement réservées aux professionnels de santé, c’est le cas de celle de Vichy.

Source : http://france3-regions.francetvinfo.fr