Vous êtes ici

Les petites communes de l'Allier peu à peu équipées de la fibre haut débit

Les maires ruraux de l’Allier se sont réunis pour évoquer les problématiques des petites communes, notamment l’accès au numérique.

fibre

D'ici 2025, tout l'Allier devrait bénéficier de la fibre. C'est l'objectif que s'est fixé le conseil départemental de l'Allier.

En 2013, est né un partenariat entre l'ex-région Auvergne et Orange, afin d'installer le très haut débit pour tous en 2025, du réseau FTTH (de l'anglais Fiber to the Home, qui signifie Fibre optique jusqu'au domicile). Ce réseau de télécommunications physique permet l'accès à internet à très haut débit au domicile.

Pour cela, trois phases d'opération dont la première, de 2013 à 2017, a permis d'équiper 25 communes bourbonnaises. Nous entrons dans la deuxième phase, de 2017 à 2021, qui devrait compter l'équipement de 23 communes. Enfin, la troisième et dernière étape, de 2021 à 2025, concernera 43 communes. L'évolution technologique pourrait amener les objectifs fixés à évoluer, eux aussi. Les acteurs du déploiement numérique envisagent un « mix technologique ». « Nous sommes en renégociation avec la Région et Orange pour une extension massive de la 4G et le 30 mégabits par seconde pour tous d'ici 2021 », explique Patrice Lamy, chef de service à la Direction des systèmes d'information du Département.

À l'assemblée générale des maires ruraux de l'Allier, une cinquantaine de maires ou d'adjoints des petites communes de moins de 3.500 habitants ont évoqué les problématiques qui leur sont propres : les grèves SNCF, la réduction de la vitesse à 80 km\h, les fermetures de classes, la baisse des dotations de l'État, etc. Ils ont également abordé l'avenir des territoires ruraux.

Des solutions à moindre coût

Présente à l'assemblée générale, l'Association des maires ruraux de France (AMRF), qui rassemble les maires des communes rurales, a présenté une solution de site internet, Campagnol, à moins de 230 euros. « L'objectif est de donner à toutes les communes rurales l'accès au numérique de manière sécurisée », explique Dominique Bidet, président fondateur de l'Association des maires ruraux de l'Allier et vice-président de l'AMRF. Dans l'Allier, neuf communes ont sauté le pas dont Saint-Angel, Verneix, Thiel-sur-Acolin et Saint-Pont.

En partenariat, l'entreprise Panneaupocket a proposé une application pour permettre aux mairies de communiquer avec leurs habitants facilement, pour 130 euros par an. Des solutions sur-mesure pour les petites mairies.

Source : www.lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com