Vous êtes ici

VOEUX : LAURENT WAUQUIEZ S’EST ADRESSE AUX AUVERGNATS, HIER SOIR, A CLERMONT-FERRAND

Il y a un an, Laurent Wauquiez était élu à la présidence de la nouvelle Région. « Quand on veut défendre l’Auvergne, on peut défendre l’Auvergne », a-t-il réaffirmé, hier, à l’occasion d’une cérémonie des voeux destinée aux Auvergnats, à l’hôtel de Région de Clermont-Ferrand.

Voeux Laurent Wauquiez

La nouvelle Région apporte des moyens nouveaux moyens à l’Auvergne, une force de frappe que, jusqu’ici, elle n’avait pas » : c’était LE message des voeux de Laurent Wauquiez aux élus et représentants des institutions auvergnates, hier soir, à l’hôtel de Région, à Clermont-Ferrand.

En un mot comme en cent : « Jamais la Région n’a autant été aux côtés des Auvergnats ». « C’est ma priorité : que la nouvelle Région soit là pour apporter aux Auvergnats ce plus qui fait la différence…» Et pour aller plus loin : « Sur bien des dossiers, on est venu s’inspirer pour Rhône-Alpes
de ce qui se fait ici, en Auvergne .»

D’abord, le bilan de l’année écoulée – notamment « le sauvetage des lignes ferroviaires dont 63 % étaient menacées ; l’augmentation des aides aux agriculteurs ; les trois nouveaux lycées rénovés, 125 millions d’euros pour redonner du souffle au Cantal, les économies réalisées dans le fonctionnement de la collectivité » – puis les chantiers prévus en 2017, qui, « plus qu’un prolongement, seront une nouvelle étape ».

Parmi ces projets, « la rénovation de quatre autres lycées ; la défense des grands dossiers stratégiques comme la ligne grande vitesse Paris-Orléans-Clermont-Lyon (Pocl) ; Une grande voie verte pour mettre en valeur ce territoire, un formidable enjeu touristique ; l’extension de la Grande Halle d’Auvergne ; le soutien au dossier de classement de la Chaîne des puys au patrimoine mondial de l'Unesco et au dossier de candidature de l’isite de Clermont afin de donner une stature internationale à l ’université de Clermont ».
Le président a également évoqué « la préférence régionale qui doit pouvoir être donnée aux entreprises dans nos marchés publics », « la richesse et l’excellence de ce tissu économique innovant », « la dynamique des grands événements culturels », « la poursuite du désenclavement ».

Le siège de Clermont conservé.

Laurent Wauquiez a réaffirmé que l’hôtel de Région sera conservé à Clermont-Ferrand et qu’il sera « un lieu de service pour les Auvergnats ; le lieu où les grands dossiers structurants de l’Auvergne seront gérés en proximité ». Il a indiqué également que « dans la future agence économique régionale qui va être présentée prochainement, nous garderons une entité auvergnate et nous renforcerons notre présence sur l’Auvergne ».

Source : La Montagne (10/01/217)