Vous êtes ici

Ligier Groupe, en route vers les mobilités de demain

Ligier group

Constructeur de véhicules sans permis, Ligier Group bouscule ses lignes autour de la conception d’une audacieuse navette autonome baptisée, EZ10. Visant une montée en cadence de cette production, Ligier Group a reçu un trophée lors de la journée Ambition Industrie du Futur organisée en avril dernier par Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises dans le cadre du salon Industrie Lyon 2017.

Ligier

La société Ligier est née dans l’Allier en 1971 de la volonté de Guy Ligier de faire de sa passion un métier. Seul pilote français de Formule 1 en 1966, le chef d’entreprise spécialisé en travaux publics conçoit et produit alors des véhicules de compétition jusqu’en 1996. Un marché de niche complété dans les années 80 par celui des véhicules sans permis. En 2008, Ligier Group rachète son concurrent Microcar :

"Ce rachat nous a permis d’intégrer un concurrent, d’atteindre une masse et d’associer les forces de deux entreprises complémentaires. Ces trois dernières années, nous sommes passés de 80 M€ de chiffre d’aff aires à 141 M€ et avons recruté 80 collaborateurs", explique son Pdg François Ligier, petit-fi ls de Guy Ligier.

L’avenir appartient à ceux qui innovent

Depuis 2010, 26 M€ ont été investis dans l’outil industriel. Une énergie qui a conduit à de nombreuses innovations : premier véhicule à délégation de conduite, triporteur pendulaire, sans oublier la métamorphose des quadricycles légers (châssis aluminium, NTIC embarquées et nouveau moteur…) effaçant radicalement l’image péjorative de la voiture « pot de yaourt ». « L’avenir appartient à ceux qui sauront pratiquer l’innovation permanente sur les produits comme sur les services », martèle François Ligier.

EZ10, la navette autonome de demain

Depuis 2015, le projet EZ10 se développe au sein d’un atelier pilote mobilisant trente collaborateurs dont dix en production. Cette navette autonome sans chauffeur de 12 passagers a été pensée comme une assistance au dernier kilomètre, notamment pour le marché des aéroports, parkings, grands sites industriels ou pour le transit entre stations de métro.

"Le marché est très novateur, le véhicule est cher, nous sommes donc face à un projet à fort risque. Conscients de ne pas savoir tout faire, nous nous sommes appuyés sur l’expertise du pôle de compétitivité ViaMéca et du Centre technique des industries mécaniques (Cetim) pour optimiser les process et structurer les flux de production », explique François Ligier qui a bénéficié du soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre de son AMI « Industrie du Futur*."

Ligier a été plus particulièrement accompagné dans la mise en oeuvre d’une ligne de production intelligente qui réduit les étapes de fabrication (10 contre 50 habituellement) tout en limitant les quotas heures.

La prévision d’automatisation de cette ligne permettra une montée en cadence de la production de l’EZ10 pour atteindre prochainement trois navettes/semaine.

"L’industrie a besoin de se transformer pour être concurrentielle, aider ses collaborateurs en leur évitant tous risques et répondre aux nouveaux besoins des clients. Toute l’expérience acquise dans ce projet pilote, servira à terme, à l’amélioration générale de la productivité de notre groupe",

insiste le Pdg, heureux d’avoir reçu un trophée de la Région, reconnaissance du savoirfaire de ses équipes et du territoire auvergnat que sa famille a toujours défendu.

* L’AMI Ambition Industrie du Futur est un dispositif d’accompagnement de projets d’entreprises subventionné par le Conseil Régional et piloté par Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises.

Ligier Group : 

  • Siège : Abrest (Allier) ; 
  • Pdg : François Ligier ; 
  • 15 000 véhicules annuels ; 
  • 40 % du CA réalisé hors France ; 
  • 250 salariés sur deux sites de production à Abrest et Boufferé (Vendée) ; 
  • 750 points de vente en Europe.

Source : Bénédicte Rollet pour brefeco.com

Voir la fiche de Ligier Group

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com