Vous êtes ici

Allier Habitat démolit des logements et en rénove d’autres

Déconstruction, réhabilitation : Allier Habitat fait souffler un vent nouveau dans la résidence Le Bouchat, à Saint-Yorre.

L'office public de l'habitat y gère un parc de 36 logements sociaux appelés à connaître des sorts différents. Les dix appartements du bâtiment L de ce lotissement situé rue Charles-Chanlon, disparaissent. La destruction de cet immeuble de cinq niveaux sans ascenseur a débuté jeudi.

lotissement en mutation à Saint Yorre

Du neuf avec du vieux

Les puissantes mâchoires de la pelle mécanique de l'entreprise Alzin attaquent actuellement la structure en béton qui a été débarrassée au préalable de son amiante – par la société CMB – puis de ses cloisons, portes, menuiseries et autres appareils sanitaires. Coût de ce chantier, qui devrait durer deux semaines : 100.000 €.

Une fois qu'il aura disparu du paysage, l'immeuble laissera la place à un parking, une petite place et des espaces verts.

« C'est notre premier chantier de déconstruction, explique Catherine Corti, présidente d'Allier Habitat. Il s'agissait de logements de type 5 qui ne correspondent plus aux besoins. Les familles cherchent plutôt des pavillons. Ces appartements sont trop grands pour des couples et coûtent cher en charges. »

En marge de cette démolition, l'office public de l'habitat mène un autre chantier, de rénovation cette fois. Il concerne les 26 autres logements du parc social répartis dans les quatre autres immeubles du lotissement.

L'opération, confiée à Bouygues bâtiment et qui a elle aussi débuté, s'étale jusqu'en novembre. « Il s'agit de refaire l'électricité, la plomberie, les menuiseries extérieures, l'isolation par les façades. Les chaudières sont remplacées et les parties communes sécurisées », détaille Olivier Peyle, directeur du patrimoine et du développement à Allier Habitat. Tous ces travaux sont réalisés en présence des occupants. Leur durée est donc limitée à 15 jours par appartement. Le coût de cette réhabilitation s'élève à 1.473.279 € HT, dont 1,3 M€ de fonds propres.

Source : lamontagne.fr