Vous êtes ici

Maison Moinet et Jacques Decoret, les nouveaux glaciers vichyssois

moinet

L’été dernier, Vichy a vu trois glaciers s’ouvrir à quelques jours d’intervalle. Outre Sancy Glaces (La Tour-d’Auvergne/Puy-de-Dôme), ce sont deux grands noms vichyssois qui se sont lancés dans l’aventure glacée : le chef étoilé Jacques Decoret, et l’historique Maison Moinet.

glaces vichy

Une aventure familiale

Meilleur Ouvrier de France (MOF) et chef une étoile, Jacques Decoret aurait pu être pâtissier, mas baigné dans le terroir de sa Montagne Bourbonnaise, il a choisi la voie de la cuisine. C’est poussé par leur cuisinier de fils Alexis, que le couple Martine et Jacques Decoret a tenté cette nouvelle aventure professionnelle l’été dernier : « Après six ans à lui prouver qu’un glacier n’était pas viable à Vichy, nous nous sommes laissés convaincre. Alexis et son frère Antoine, pâtissier, sont tous deux actionnaires minoritaires. De quoi les impliquer et leur donner la réalité des investissements », explique le chef.

150.000 euros ont été investis pour acheter la boutique et financer le matériel et les aménagements, dans une des rues les plus commerçantes de la ville. Formé par le responsable de production de la Maison Lenôtre et Alain Chartier, MOF glacier de Vannes, Jacques Decoret s’est assuré une légitimité dans cette nouvelle aventure culinaire. Quatorze parfums de glaces à emporter sont réalisés à la turbine. Six glaces soft (molles) offrent elles des parfums classiques ou audacieux comme « Yaourt Laiterie de Vichy » ou « Pastille du bassin de Vichy » de chez Moinet…

De Paris à Vichy

Moinet Vichy Santé qui, après son ouverture de boutique sur l’île Saint Louis à Paris, a voulu s'installer à Vichy. Le groupe, dirigé par Elisabeth Moinet-Michaille, a confié à la société Délices Foréziens, éleveurs laitiers et producteurs de glaces artisanales, la fabrication de ses glaces : « Nous avons choisi cette société pour ses valeurs familiales, la valorisation audacieuse de leur lait et leur outil de production moderne », explique le nouveau glacier qui propose 35 parfums dans son élégante boutique.

Après de gros travaux et 200.000 euros d’investissement, la Galerie des Glaces a su se faire une place de choix dans le paysage gourmand de Vichy. « En n’ouvrant que six mois par an, nous ne sommes pas dans un raisonnement économique, mais bien de plaisir avant tout. Nous réfléchissons à y accueillir une boutique éphémère le reste de l’année. Elle est très bien placée, cela pourrait permettre de contribuer au dynamisme de la ville », annonce Gilles Michaille.

Source : Bénédicte Rollet pour brefeco.com

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com