Vous êtes ici

Mobilisation pour garder la prépa kiné à Vichy

Une pétition en ligne est lancée et les étudiants se mobilisent sur Facebook.

#SaveAPEMKVichy. C’est le cri de ralliement d’une mobilisation web lancée depuis lundi, afin de garder la prépa kiné à Vichy, alors que l’université de Clermont voudrait la rapatrier.

apemk - vichyDepuis lundi, sur internet, Kinénymous est né, en référence au groupe d'activiste web les Anonymous. Et leur mot-clé de ralliement est #SaveAPEMKVichy, que l'on peut traduire par « il faut garder la prépa kiné à Vichy ».

Mi-décembre, Jean Chazal, doyen de la faculté de médecine clermontoise, confirmait que la prépa kiné devrait quitter le pôle Lardy à la prochaine rentrée pour rejoindre Clermont-Ferrand. Une décision qui, à Vichy, n'arrange personne. On ne sait pas qui se cache derrière Kinénymous mais on sait que des étudiants et ex-étudiants sont solidaires de la démarche. Ils signent la pétition en ligne et postent leurs commentaires.

En réponse aux arguments plutôt « techniques » avancés par le doyen, ils font valoir des contre-arguments qui tiennent la route.

« On se doit de les regrouper dans un souci d'égalité des chances », a déclaré Jean Chazal. « À la prochaine rentrée, explique-t-il, tous les aspirants aux métiers de la santé (médecine, sage-femme, pharmacie, dentaire et kinés) suivront désormais la même formation préparatoire et passeront le même concours. »

Un argument qui n'est pas suffisant, selon les pétitionnaires : « Depuis 1989, les instituts de formation en masso-kinésithérapie de formation de Vichy et Dijon ont déjà opté pour sélectionner leurs étudiants via le concours de première année de médecine. L'IFMK de Vichy a donc été pionnier et aujourd'hui, les deux tiers des IFMK sélectionnent via cette première année commune aux études de santé (paces). »

Cours en visio à Vichy et à Clermont aussi

Sur le site de la pétition, plusieurs étudiants rajoutent des arguments : « Les cours se font par visioconférence mais à Clermont ce sera pareil, argumente Melissa. Il n'y a qu'un amphi avec le prof et il est trop petit pour recevoir tous les élèves. Si l'année préparatoire déménage à Clermont, rien ne changera. Nous aurons quand même les cours par visioconférence. »

Les étudiants plaident pour le maintien à Vichy, d'autant que l'institut de formation en masso-kinésithérapie s'y trouve déjà. « La vie à Vichy a de nombreux avantages par rapport à celle de Clermont-Ferrand (économiques notamment), écrit François. Le pôle Lardy est idéal pour les étudiants, les tuteurs de Vichy sont très compétents (notamment au deuxième semestre en spécialité) et sont disponibles pour nous donner des informations sur la vie en IFMK ».

Voir la page Facebook apemk

Source : lamontagne.fr