Vous êtes ici

Mon marché local, le premier marché « locavore » vichyssois

« Mon marché local », situé au 7 boulevard du Bicentenaire à Cusset, ouvrira ses portes pour la première fois le samedi 18 octobre.

Cette nouvelle halle marchande vendra principalement des fruits et légumes et de la viande issus de productions locales, situées dans un rayon de 80 km maximum, qu’elles soient maraîchères, liées à l’élevage (ovins, bovins, etc…), artisanales, bio ou pas.

« Mon marché local », une jeune société créée par Julie Ducher, ex cadre commercial « produits frais » chez Danone et Olivier Bracco, ancien cadre d’une société d’informatique à Vichy, a pour ambition, de valoriser des productions locales : épicerie, pain, pâtisserie, crèmerie, produits laitiers, boucherie, charcuterie, vins, boissons, cosmétiques,…
Ce nouveau concept de distribution, défini sous le vocable de « locavore »(1), s’appuie sur les attentes constatées de consommateurs locaux (particuliers, restaurateurs ou collectivités locales) qui souhaitent trouver des produits frais, à des prix raisonnables, faciles d’accès, tout en respectant les saisons. Des produits qui ne nécessitent pas de transports d’un continent ou d’un pays à l’autre. Bref des produits sains près de chez eux à des prix abordables !

Selon l’agence Bio (2), s' il est possible de trouver plus de produits bio produits localement, c’est parce que les surfaces cultivées en bio sont plus nombreuses : "le cap du million d’hectares a été franchi fin 2013, des surfaces agricoles en augmentation constante travaillées par toujours plus de producteurs (de 25 467 à fin 2013 à plus de 26 500 à Mai 2014) ; tel est la situation du bio en France ».
Toujours selon l’Agence Bio, cette agriculture représenterait 57 000 emplois équivalents temps plein, soit 7 % de la main-d’oeuvre agricole française. Rappelons que mon marché local ne fait pas appel uniquement aux producteurs bio mais aussi à ceux qui pratiquent une agriculture raisonnée (3).

Aujourd’hui, Mon marché local, soutenu par l'agence de développement économique de Vichy Val d'allier ( VVA Développement ), fédère plus de quatre-vingt artisans et producteurs répartis sur plusieurs départements (03.42.63) dans un rayon de 80 km autour de Vichy. Nous citerons à titre d’exemples : allier volailles, fumage artisanal du Sichon, philosophie gourmande, pain Jouannet, jardins de Limagne, Sicaba, les délices de Lapalisse, foie gras de Bert, la jumenterie les Forestines, les bénédictines de Chantelle etc...

Ces producteurs et/ou artisans pratiquent une agriculture raisonnée ou bio et bénéficient, pour certains d’entre eux, de labels régionaux comme le label rouge (viande) ou européens comme l’ AOP (Appellation origine protégée) ou encore lGP (Indication géographique protégée).
Parmi les grandes familles de produits proposés à « Mon marché local », nous noterons les fruits et légumes, les viandes, les poissons (emballés ou frais), la crèmerie et les produits laitiers (yaourts, crème, beurre, les fromages), l’épicerie, la confiserie, la boulangerie et pâtisserie, les boissons alcoolisées ou pas, mais aussi des cosmétiques, des poteries, des bougies et l’alimentation pour animaux.

Plusieurs canaux de distribution vont venir compléter la halle de marché située au 7 Blvd du Bicentenaire à Cusset :
· monmarchelocal.com, un site internet de vente en drive prévu pour courant novembre 2014
· des livraisons à domicile, sur demande

D’ores et déjà, « mon marché local » s’affiche en ville sous la forme de publipostage et d’affiches 4 x 3 (du 27 oct au 2 nov et une semaine avant Noël). En attendant le bouche à oreille lui aussi local ….

 

Ouvertures :

Lundi 15H30/19H30. Du mardi au vendredi: 9H-12H30/15H30-19H30. Samedi: 8H30/18H Non stop.

Retrouvez la vidéo de France3 Auvergne pour l'ouverture du magasin

(1) Le locavorisme, ou mouvement locavore, est un mouvement prônant la consommation de nourriture produite dans un rayon allant de 100 à 250 kilomètres maximum autour de son domicile. On nomme « locavore » une personne qui adhère au locavorisme. Source : Wikipedia.
(2) créée en novembre 2001, l’Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique (L’ Agence Bio), est une plateforme nationale d’information et d’actions qui s’inscrit dans une dynamique de développement, de promotion et de structuration de l’agriculture biologique française.
(3) L’agriculture raisonnée est un système de production agricole dont l’objectif premier est d’optimiser le résultat économique en maîtrisant les quantités d’intrants, et notamment les substances chimiques utilisées (pesticides, engrais) dans le but de limiter leur impact sur l’environnement. Source : Actu-environnement.com