Vous êtes ici

Nouvelle équipe organisatrice pour l'IRONMAN

Une nouvelle équipe va prendre le relais du couple Mainard, qui a décidé de se retirer de l’épreuve. De son côté, la Ville et l’Agglo ne veulent pas laisser filer leur plus gros événement sportif.

ironman vichy

L'annonce fin juin, en conseil municipal, du départ de Gaël et Amandine Mainard, le couple à l'origine du challenge Vichy en 2011 – intégré dans le circuit européeen Ironman en 2015 – a un temps semé le doute sur la pérennité du plus gros événement sportif de la cité thermale.

Un doute que Gaël Mainard avait rapidement levé, imité depuis par la société Ironman. Le message est clair : l'épreuve a encore de beaux jours devant elle sur les bords de l'Allier.

Des retombées économiques et en termes d'image

« Une nouvelle équipe va prendre la suite. Le passage de relais va se faire en douceur avec des personnes déjà impliquées dans l'organisation », a confirmé, ce week-end, Yves Cordier, directeur Ironman France.

L'événement vichyssois va donc garder son identité et tous les atouts qui lui ont permis de se hisser au deuxième rang des meilleurs 70.3 au monde, selon le vote des athlètes (et le septième Ironman).

Pour la Ville et l'Agglomération, il n'est bien sûr pas question de laisser filer un tel événement, aux retombées économiques importantes. Un triathlète venant en moyenne avec trois accompagnateurs, on peut estimer que près de 10.000 personnes (*) ont séjourné pendant quatre jours – toujours selon une moyenne – à Vichy et ses environs.

Séjourné et consommé

« C'est très positif, reconnaît Jean-Jacques Rouy, président de Vichy commerce. Il y avait du monde dans les cafés, les restaurants, les magasins d'alimentation ou de sports. » Avec la venue de cette clientèle internationale, les retombées ne sont pas seulement économiques mais également en terme d'image. « Beaucoup d'athlètes viennent en amont de la course pour faire des repérages. Il y a toute une réflexion à mener, des produits à développer, sur le thème de Vichy, ville de haute performance sportive », observe Jean-Sébastien Laloy, vice-président de la communauté d'agglomération. Entité qui participe à l'événement à hauteur de 35.000 € €, sans compter l'apport logistique ainsi qu'en personnel.

« Ce qui est remarquable également, c'est l'appropriation de l'événement par la population, renchérit Frédéric Aguilera, adjoint au maire de Vichy et aussi vice-président de l'Agglo. Tout le territoire se met en mouvement. Il y a une identité qui se crée autour de l'Ironman. »

(*) L'Ironman a réuni cette année 1.935 athlètes pour le 70.3, samedi, et 1.397 pour la distance reine, dimanche.

Source : lamontagne.fr

Après avoir annoncé en juillet un changement de calendrier, la société Ironman France vient de faire machine arrière. Le triathlon des bords de l'Allier reste finalement programmé à la fin de l'été : les 25 et 26 août 2018, pour ce qui est de la prochaine édition.