Vous êtes ici

ACM, coup de cœur de la soirée des DCF Vichy

Richard Sylvestre a repris l’entreprise ACM en février 2014. Il a quasiment triplé le chiffre d’affaires. Il était le coup de cœur des DCF de Vichy qui ont remis leurs prix de la performance commerciale, hier soir.

acm

Hier matin, Richard Silvestre a reçu la visite de représentants d'Hermès. Demain, ce sont ceux de Louis-Vuitton qui viennent dans l'atelier d'ACM avant une visite de travail de Chanel prévue vendredi.

Inutile d'aller à Creuzier-le-Neuf pour faire un cadeau à madame. ACM ne vend pas de sacs de luxe. Mais il aide à leur fabrication.

Créée en 1994 (*), cette entreprise conçoit et fabrique des machines spéciales essentiellement pour le secteur de la maroquinerie. Richard Silvestre a racheté cette société de douze personnes, en février 2014. Aujourd'hui, il en emploie seize. Et il a fait évoluer le chiffre d'affaires de 650.000 euros lors du rachat à 1,5 million en 2016. ACM s'attend cette année à réaliser un chiffre d'affaires de 1,8 million d'euros.

Cet ancien directeur de concession automobile à Lyon a su s'appuyer sur une équipe en place qui ne demandait qu'à évoluer. Richard Silvestre s'est appuyé également sur le produit phare qui faisait la renommée d'ACM depuis 20 ans : la riveteuse.

Des machines précises

« Nous avons fait évoluer ces machines en les rendant intelligentes pour qu'elle détectent si le rivet est bien posé, explique le président d'ACM. La dernière génération est équipée d'un clavier de programmation qui permet d'adater exactement la charge nécessaire au rivetage en fonction du modèle de rivet. Dans le marché du luxe, il faut être précis. »

Il faut aussi savoir apporter du service et du sur-mesure. « Les Italiens sont des fabricants de machines pour le domaine de la maroquinerie. Mais ce sont des machines standardisées que les maroquiniers transforment selon leurs désirs, explique Richard Silvestre. Notre force, c'est d'être à l'écoute de chaque client pour rechercher la solution qui lui conviendra. »

La machine à teinter mise au point par le bureau d'études d'ACM fait un carton. Cette machine permet de colorer la tranche du cuir sans déborder, donc sans effectuer de reprise de nettoyage. « J'en ai placé quatre chez un client. Mais il a fallu lui adapter pour l'encre spéciale qu'il employait, illustre le chef d'entreprise de 44 ans. Il nous a passé commande de 27 machines à teinter par la suite. »

Taquiner les Italiens

Richard Silvestre est très tenté pour aller taquiner les Italiens sur leurs terres. Mais aussi les Espagnols et les Portugais, où l'on produit de la maroquinerie de luxe.

« Je suis personnellement sensible au Made in France. Je pense qu'il y a un certain chauvinisme d'achat dans chaque pays, indique le président d'ACM. Je pense que pour vendre des machines en Italie, en Espagne ou au Portugal, il faut les produire dans ces pays. Même si les idées et la conception restent chez nous à Creuzier-le-Neuf. Il faut de l'humilité quand on arrive dans un pays. »

Hier soir, lors de la soirée de remise des prix de la performance commerciale des Dirigeants commerciaux de France de Vichy Val d'Allier, Richard Silvestre, et son équipe à travers lui, a reçu le prix Coup de cœur, en partenariat avec l'Agence de développement économique de Vichy Communauté.

(*) Créée en 1994, à Vichy, par Roger Chastang ACM (pour Atelier Chastang Mécanique), s'est très vite spécialisé dans la machine spéciale pour la maroquinerie. L'entreprise, qui s'est installée en 2001 dans la ZAC des Ancises, à Creuzier-le-Neuf, a employé jusqu'à 24 salariés à l'époque où le maroquinier Louis Vuitton s'est fortement mécanisé. En février 2014, lorsque Richard Silvestre a pris la direction d'ACM, il employait 12 salariés.

Source : www.lamontagne.fr

dcf - agence de développement économique vichy

Trophée coup de coeur pour ACM : François Bouffard, parrain de l'entreprise, Richard Silvestre, président d'ACM, et Romain Chaber, directeur de l'Agence de développement économique

Les autres prix décernés :

Performance commerciale globale : Huileries de Lapalisse (Lapalisse)

Performance commerciale à l'international : Renova (Saint-Yorre)

Performance commerciale par l'innovation numérique : Whisperies (Vichy)

Performance commerciale et management : Bosch (Moulins)