Vous êtes ici

Seconde vie pour Peintamélec

L’entreprise Peinta reprise en juin dernier par le Réseau Galilé, dans la zone industrielle de Creuzier le Vieux en périphérie de Vichy a ouvert ses portes aux élus locaux et communautaires, ainsi qu’aux services publics et institutionnels. Le Pôle Energie du Réseau est sur les rails…Et  50 emplois ont été sauvés.

Le président du Réseau Galilé, Eric Michoux, le directeur général de Peinta, Renaud Gaudillière, son adjoint Olivier Tremeau ont accueilli Gabriel Maquin, représentant le maire de Vichy, Claude Malhuret, ainsi que les élus communautaires, les représentants de l’Etat et les institutionnels suir le site de Peinta à Creuzier-le-Vieux, dans la périphérie de Vichy.

Le Pdg de Galilé a expliqué toute la philosophie de cette reprise « donner à des personnels très affûtés sur leur métier et dont les compétences techniques ne sont plus à démontrer, les moyens d’un grand groupe pour créer un pôle énergie digne de ce nom. Et c’est aussi toute notre satisfaction que d’avoir pu sauver une cinquantyaine d’emplois, alors que l’entreprise était vouée à la disparition». De fait, Peinta et CLM Industrie (Dijon) constituent les bases de cette nouvelle définition qui ouvre l’entreprise vichyssoise sur l’industrie nucléaire lourde et la conforte sur ses acquis dans l’électronique de puissance pour la Défense Nationale. 

Depuis quelques semaines les commandes reviennent, les donneurs d’ordre reprennent confiance en la structure et le second semestre s’annonce plutôt bien orienté et la participation au salon WNE, le mondial du nucléaire, a permis de s’affirmer sur des marchés concurrentiels et de prendre des commandes.

Gabriel Maquin, adjoint du maire de Vichy et lui même chef d’entreprise donc très intéressé par la nouvelle orientation de Peinta n’a pas manqué de réaffirmer le soutien de la collectivité à l’entreprise et à toutes les initiatives qui en émaneront.  « Votre démarche nous intéresse, c’est par l’entreprise et la volonté de ses dirigeants que l’emploi sur le bassin de Vichy se maintient » devait il conclure.

Source : http://www.info-chalon.com

En chiffre : 400
Le réseau Galilé est un groupe industriel composé de 14 entreprises, dont deux filiales implantées en Inde et en Allemagne, représentant 400 emplois pour un chiffre d’affaires de 45 M€.

accéder à la fiche de Peinta