Vous êtes ici

Projet de contrat Etat-Région pour Clermont : ce qu'il faut retenir

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes était, hier, à l'hôtel de Région, à Clermont-Ferrand. Aux côtés d'Olivier Bianchi, tous deux ont abordé le projet de contrat Etat-Région dont la cité clermontoise et son agglomération pourraient bénéficier.

projet de contrat etat region

"La matinée a été fructueuse" pour l'un, "la séance de travail a été très appuyée" pour l'autre. Ce matin, à l'hôtel de Région de Clermont-Ferrand, Laurent Wauquiez a rencontré Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand et président de Clermont-Communauté.

Au programme des discussions : "Que la Région inscrive Clermont-Ferrand avec le statut qu'elle mérite", a insisté le président de Région. C'est-à-dire : élaborer "un contrat de projet Etat-Région sur-mesure pour défendre le statut de Clermont-Ferrand dans la grande région". Au même titre que Lyon, Grenoble ou Saint-Etienne.
 
Et d'insister : "J'ai besoin de Clermont-Ferrand pour défendre l'Auvergne et Clermont-Ferrand a besoin de la Région pour sortir les gros projets".
 
Aussi, la participation de la Région à un certain nombre de projets, dont l'ampleur varie de 120 à 140 millions d'euros, ont été présentés : 
 
• Une voie verte le long de l'Allier. Laurent Wauquiez veut doter l'Auvergne d'une grande voie verte le long de l'Allier. Celle-ci irait de la Haute-Loire jusqu'à l'Allier. Le but ? "Qu'elle soit un point de jonction touristique". Pour cela, la Région espère pouvoir prendre la maîtrise d'ouvrage, "pour que le projet sorte vite".
 
• La montée en puissance du numérique. Là-aussi, la Région veut apporter son soutien au numérique, et plus spécialement au Bivouac "pour que les questions de place et de mètres carrés ne soient pas un plafond auquel se heurtera la structure".
 
• La future grande agence régionale. Laurent Wauquiez souhaite créer une grande agence régionale avec "une déclinaison propre à la partie auvergnate pour aller chercher les entreprises hors d'Auvergne". 
 
• Conforter la culture. Dans le cadre du projet de contrat Etat-Région, le Conseil régional apporte son soutien à la candidature de Clermont-Ferrand comme capitale européenne de la culture en 2028. "Cela se fera avec des investissements importants comme la scène nationale, la grande bibliothèque et la localisation éventuelle du Frac dans le centre-ville, 
 
Deux dossiers demandent encore des discussions. L'objectif étant de présenter ce projet mi-octobre.
 
• Le lycée Saint-Jean : "La Région doit prendre une décision sur le pilotage et la réalisation, c'est un projet à 70 millions d'euros."
 
• Le grand stade : "Ça se regarde, la Région ne ferme pas la porte, on va étudier la possibilité ou non d'accompagner d'une manière ou d'une autre cette infrastructure".

Source : lamontagne.fr