Vous êtes ici

Redynamiser le centre-ville de Vichy

commerces vichy

Des aides pour la restauration de façades, pour l’installation ou la reprise de commerce, la dynamisation des Quatre-Chemins… La Ville de Vichy a commencé à déployer sa stratégie de revitalisation du centre-ville.

commerces vichy

Marine Fouler, nouvelle manager de centre-ville, annonce le lancement de plusieurs dispositifs.

Restauration des façades : Toujours dans l’idée de redonner son lustre d’antan au cœur de ville, la municipalité va inciter les habitants d’une zone définie, la SPR (*), à restaurer leur façade. Classées de « plus remarquable » à « moins remarquable », elles bénéficieront d’aides en conséquence. « 20 % du montant des travaux éligibles », plafonnés en fonction de l’intérêt du bien.

Maximum : 3.000 € de subvention pour une façade classée aux Bâtiments de France. Les riverains concernés sont invités à s’adresser à l’architecte-conseil de la Ville, Agnès Marcaud, à la Maison de l’habitat, située au sein de l’hôtel d’agglomération.

Attention. Cette rénovation devrait devenir obligatoire à partir de 2020…

marine fouler

Marine Fouler

Coup de pouce aux commerçants : Des aides ont été créées pour aider à la reprise ou à l’installation de commerces en centre-ville. « L’enjeu, c’est de lutter contre la vacance commerciale, avec un dispositif le plus souple possible, et calé sur la réalité économique », détaille Marine Fouler dans La Montagne. Un coup de pouce fléché sur l’immobilier. Maximum, 5 % par la Ville, et 5 % par l’Agglo. Soit de 500 à 5.000 €. « Mais le dossier n’est instruit qu’à partir de 10.000 € de travaux », précise la manager. Sont notamment jugées, pour l’obtention de l’aide, la qualité du projet, et l’ouverture le dimanche. « Mais ceux qui ne sont pas dans le périmètre touristique et thermal peuvent tout de même déposer un dossier ».

Par ailleurs, la Région pourra également mettre la main à la poche pour aider les porteurs de projets. « Et le Département devrait se greffer aussi sur le dispositif. » De quoi créer « un effet levier très rare », grâce à un bouquet d’aides « quasiment unique en France ».

Attention. Les restaurateurs, dont l’offre est jugée suffisante, ne sont, dans l’immédiat, pas éligibles aux subventions de la Ville et de l’Agglo. Mais rien n’est figé. « On est là pour expérimenter des choses. »

Parvis des 4 Chemins : Des cafetiers, dont l’établissement est situé en face des Quatre-Chemins, caressent l’idée d’installer une terrasse sur ce grand parvis. Une requête qui a reçu l’aval du maire, mais dont les contours restent à l’étude, car sur ce parvis, il y a une voie d’accès pour les pompiers, un espace appartenant au centre commercial, un autre à la Ville.

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com